POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

lundi 27 mars 2017

Guyane : l' "illettré" Macron ne fera plus illusion

Belle cote et grosse bourde d'Emmanuel Macron: désillusion !

Le chouchou des entreprises de sondages s'est échoué sur une île abandonnée de son mentor de l'Elysée


Les sondeurs n'ont pas prévu que
Macron s'échouerait avant le 1er tour...
"Ce qu'il se passe ["ce qui ce passe" aurait suffi à un praticien de la belle langue] en Guyane depuis plusieurs jours est grave. C'est grave en raison des débordements. Mon premier mot est celui d'un appel au calme parce que bloquer les pistes d'un aéroport, bloquer les décollages, et parfois même bloquer le fonctionnement de l'île ne peut être une réponse apportée à la situation", a affirmé le meneur d'En Marche ! dans un reportage du '19 :45 sur M6, dimanche 26 mars, lors de son déplacement à La Réunion, à propos de l'insurrection sociale qui paralyse actuellement la Guyane, aux mains de miliciens encagoulés et poings levés, les "500 frères".

Les internautes ont bondi à l'inculture du candidat de l'Elysée 




Formé à l'école et la culture de Jack Lang, l'énarque et philosophe Macron prend la lointaine Guyane pour une île. 
On n'en attendait pas moins d'Aphatie, lèche-bottes de Hollande et Drahi,
comme d'Alexis Lacroix du Point
Sur les réseaux sociaux, les internautes autodidactes savent que la Guyane est une région de France, la plus grande, et une collectivité territoriale - de 244.118 habitants oubliés des énarques (la Guyane est l'une des trois régions françaises où la gauche ne l'a pas emporté en 2010) - située sur le continent sud-américain et voisin du Brésil.

Aux élections territoriales de 2015, Rodolphe Alexandre (Parti socialiste guyanais, PSG), le président de l'assemblée de Guyane, l'a emporté avec 56,11 % des voix au second tour, face à la liste menée par Christiane Taubira.

En décembre dernier,
 Emmanuel Macron avait déjà qualifié "d'expatriée" une mère française résidant en Guadeloupe. 

Sur Twitter, le candidat à l'élection présidentielle avait publié un message révélateur du niveau du khâgneux de Trogneux : "Avec Mathias, lycéen à Bourg-en-Bresse. Il rejoint sa mère expatriée en Guadeloupe pour Noël. Décollage imminent pour les Antilles". Le vice-président du Front national, Florian Philippot, avait alors répondu sur Twitter : "Expatriée ?? La Guadeloupe n'est pas la France pour M. Macron ?".

Taubira, îlienne !... C'est du racisme ?

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):