POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mardi 29 décembre 2009

"Le jour où il y aura autant de cathédrales que de minarets en Arabie saoudite »

Pascal Clément et Nora Berra y verront-ils un « signal fort » ? Nora entend-elle des voix ?

Nora Berra, la secrétaire d'Etat aux Aînés, avait quitté la réunion des députés de la majorité à l'Assemblée, mardi 22 décembre, choquée par les propos qu'elle prête à Pascal Clément, député de la Loire, sur les minarets en France. Il aurait déclaré que « le jour où il y aura autant de minarets que de cathédrales en France, ça ne sera plus la France ».
L'ancien garde des Sceaux (du 2 juin 2005 au 17 mai 2007 dans le gouvernement de Dominique de Villepin) dément formellement avoir formulé la petite phrase qui a mis le feu aux poudres. Sur France 3, il dit avoir parlé de minarets, sans s'être prononcé pour leur interdiction en France.

Le 24 décembre sur Europe 1, Nora Berra s’est expliquée sur son coup d'éclat, se disant choquée par des déclarations «anti-laïques» qu'aurait, selon elle, tenu l'ancien Garde des Sceaux. La secrétaire d'Etat explique qu'elle voulait «donner un signal fort», «en tant que ministre et surtout respectueuse de cette règle fondamentale de notre République».

Les députés UMP débattaient du port du voile intégral.
Une discussion «cadrée par Jean-François Copé», président du groupe, qui avait averti «qu’il n’était pas question de stigmatiser quelque religion que ce soit», précise Nora Berra. L’échange a été «intéressant jusqu’au point où un député a en effet tenu ce genre de propos qui pour moi allait à l’encontre de la règle et du fondement de la laïcité», assure ce ministre de la diversité.
Nora Berra s’était levée et avait quitté la salle Colbert en lançant: «Qu’un ancien garde des Sceaux tienne ces propos anti-laïcs dans une enceinte symbole de la République comme l’Assemblée nationale, c’est insupportable ! C’est ça la démocratie ? » C'est le dialogue... De mémoire de députés UMP, c’est la première fois, depuis 2007, qu’un « ministre » perd ses nerfs et claque la porte de la réunion du groupe.
Jean-François Copé, s’est intervenu pour appeler ses collègues à «ne pas faire d’amalgames». Une mise au point approuvée par le secrétaire général de l’UMP, Xavier Bertrand. Le secrétaire général de l'UMP avait toutefois semblé plus en accord avec le référendum suisse, ne se disant "pas certain que l'on ait forcément besoin de minarets en France" pour pratiquer l'islam.

Ouvert en 2003, le lycée Averroès de Lille est le second établissement privé musulman français sous contrat avec l’Etat, le premier étant une école primaire située à Saint-Denis de la Réunion, La Medersa Taalim oul-Islam, sous contrat d’association depuis 1990

«Personne n’a vu partir Mme Berra»

Cette version de la secrétaire d'Etat est récusée par Pascal Clément.

«J’ai tenu à prendre la parole pour préciser que si j’étais hostile au port de la burqa, j’ai toujours été favorable à ce que chacun puisse pratiquer librement sa religion dans des lieux de culte décents», a-t-il rectifié sur RMC, ajoutant avoir dit «que les minarets étaient régis par les codes de l’urbanisme qui sont le fruit de notre histoire et notre identité culturelle».
Et d'ajouter: « Nora Berra a traduit ça par cette phrase qu'elle a inventée et qu'elle m'attribue», a-t-il expliqué.
Avant d'aller plus loin, dans un communiqué diffusé mercredi. Pascal Clément reproche à Nora Berra, candidate aux régionales dans le Rhône, de «chercher la publicité sur le dos d'un ami politique».

-> Elue députée européenne le 7 juin 2009, cinquième sur la liste du Sud-Est, elle a démissionné de son mandat lorsqu'elle a été nommée secrétaire d'État chargée des Aînés le 23 juin 2009, dans le gouvernement Fillon II
Collège-lycée musulman de Decines (Lyon)

->
A Lyon, l'équipe du Club Convergences Rhône Alpes est constituée de
Ahmed Akkal , président, avocat d’affaires (Cabinet Akkal & Baroukh);
Amar Dib, président national de la Fédération des Clubs Convergences, vice-président Club Convergences Rhône Alpes sociologue, membre de la Haute Autoriré de Lutte contre les Discriminations et l'Egalite;
Nacéra Bouaziz, avocat en droit des affaires,
et de Nora Berra, médecin, cofondatrice du club Convergences dont l'objectif est de populariser les réussites de personnes issues de l'immigration.
L’UEJF (Union des Etudiants Juifs de France) et SOS Racisme sont partenaires du Club Convergences dans son programme « CoExist » qui cible les établissements scolaires pour lutter contre les stéréotypes racistes et antisémites.
Lire PaSiDupes sur la manifestation à propos de l'établissement scolaire musulman de Decines
Mosquée de Lyon

Et Pascal Clément de conclure: «Personne n’a vu partir Mme Berra».

L'ancien Garde des Sceaux avait déjà réagi aux accusations de la secrétaire d’Etat: «Mme Berra, qui n’a jamais été députée, assiste, comme membre du gouvernement, aux réunions de groupe qui sont par tradition un lieu de débat strictement interne», observe-t-il, dans un communiqué. Montant ensuite d’un ton, il contre-attaque: «Me faire passer pour un lepéniste, c’est inacceptable, je suis scandalisé
Il a d'ailleurs noté avec satisfaction que "Mme Berra n'a pas prononcé mon nom une fois (mercredi matin) sur Europe 1 et n'a jamais cité mes propos parce qu'elle sait maintenant que je les conteste. Donc, elle parlait de manière très générale", a mis en avant Pascal Clément.

La secrétaire d'Etat a finalement précisé sa position sur le port du voile

La majorité est largement acquise à l'idée de légiférer pour interdire totale du port du voile intégral, même si un débat persiste toujours sur la prohibition de la burqa dans la rue. Les positions de Fadela Amara et Rama Yade sont claires sur le sujet. Lire PaSiDupes
Future mosquée du Pile à Roubaix, Nord

Nora Berra s'est prononcée en défaveur d'une loi interdisant le port de la Burqa dans l'espace public mercredi 23 sur Europe 1.
Nora Berra s'oppose à la majorité, ce qui explique sa susceptibilité et sa réaction épidermique.
Alors que l'ordre du jour de la réunion était le projet de loi sur le port de la burqa, Nora Berra, minoritaire, rétorque: « La question religieuse est d’ordre privé et en tant que membre du gouvernement, je suis garante de la laïcité. »
"Je suis à priori contre", a déclaré la secrétaire d'Etat aux aînés, "je ne suis pas convaincue que cette loi règlera le problème de dérive sectaire".
-> Née en 1963 à Lyon d'un tirailleur algérien prisonnier pendant cinq ans durant la Seconde Guerre mondiale, Nora Berra est diplômée de médecine de la faculté d'Oran. S'est-elle jamais indignée des propos de Georges Frêche sur les Harkis ?
-> Tandis que Vincent Peillon soutient le président sortant du Conseil Régional de Languedoc-Roussillon, le socialiste Arnaud Montebourg, petit-fils d'algérien par sa mère, est en revanche outré par les déclarations racistes de l'affreux Jojo Frêche et s'élève contre la décision de la direction du PS de lui laisser la voie libre aux Régionales.

Modération contre exaltation

Nora Berra aurait été suivie dans son départ précipité de la réunion à huis clos par deux de ses homologues, Nathalie Kosciusko-Morizet et Martin Hirsch.
«Plutôt que d’attiser les peurs, il vaut mieux se projeter dans ce qui mobilise les gens ensemble», a, de son côté, recommandé le Haut commissaire aux solidarités actives, Martin Hirsch, à l’issue du Conseil des ministres. Il ne faisait manifestement pas allusion à la campagne de peur développée par le magazine Marianne, lors de la campagne présidentielle...

Il est temps de proposer la parité
Pour chaque mosquée ouverte en France, une église en Irak ou en Iran, en Arabie saoudite ou au Yémen.
La cathédrale Saint-Philippe (ci-dessus), sur site de la Casbah d'Alger, est devenue la mosquée Ketchaoua
en 1962, au moment de l'indépendance.
La cathédrale du Sacré-Cœur d'Alger, construite à partir de 1956 (ci-dessus), est devenue la nouvelle cathédrale d'Alger. Mgr Ghaleb Moussa Abdallah Bader (un Jordanien né en 1951) est le premier archevèque arabe d'Alger (octobre 2008).
Les obsèques des moines de Tibhirine ont été célébrées dans la nouvelle cathédrale.
Future cathédrale Masjid al-Haram (La Mecque, Arabie saoudite )

2 commentaires :

  1. La cathédrale Saint-Philippe était à l'origine une mosquée...

    RépondreSupprimer
  2. Pour ne pas être réducteur...

    La cathédrale St Philippe d'Alger a été édifiée sur l'emplacement de la mosquée de Ketchaoua datant du XVIIe siècle, mosquée réservée aux femmes.
    L'ancienne mosquée n'occupait pas plus de l'emplacement du choeur actuel. Elle fut donc presque entièrement démolie, reconstruite, et même agrandie.
    L'édifice consacré au culte musulman est dû à plusieurs architectes français.

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):