POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

mercredi 30 décembre 2009

Deux Français sur trois sont attachés à leur identité catholique

La proximité religieuse, un calvaire pour La Croix

Un sondage pour célébrer Noël
Les Français restent pour les deux tiers attachés à leur identité catholique.

64 % des Français se reconnaissent comme catholiques en 2009, alors qu'ils étaient 80 % en 1966, selon une enquête IFOP pour La Croix, diffusée lundi 258 décembre.


  • Ce repli de la divulgation des opinions religieuses chez les Catholiques se fait principalement au profit des "sans religion", qui passent de 21 % à 28 %.
  • Les protestants passent de 1 % à 3 %
    et les autres religions de 3 % à 5 %.


    La messe du dimanche n'est plus à la mode
    Elle ne rassemble plus qu'une petite minorité de fidèles.
    Seulement 4,5 % des Français disaient, en 2006, aller à la messe tous les dimanches
    , contre 27 % en 1952, précise encore l'institut de sondage.

    Sociologie de la pratique religieuse publique


  • En 2009, les catholiques pratiquants sont plus âgés, selon l'institut de sondage.
    43 % d'entre eux ont 65 ans et plus
    , alors que cette tranche d'âge ne représente que 21 % de la population française totale, ce qui est à peine croyable. Il est vrai que la population des seniors grandit.
  • Autre singularité de nature à décevoir La Croix, les catholiques pratiquants votent plus à droite (38,9 % pour l'UMP) que leurs concitoyens (25,1 %). Ils ne lisent donc pas La Croix...

    Le journal devra-t-il infléchir sa ligne éditorial ou disparaître ?

    Les données sont extraites, d'une part, d'enquêtes historiques de l'Ifop et, d'autre part, d'un cumul réalisé à partir des enquêtes actuelles et récurrentes de l'Ifop dans lesquelles la question de la "proximité religieuse" est posée. Ces données ont été cumulées sur la période 2005- 2009.
    Les Catholiques auraient-ils honte de leur foi, quand les musulmans l'étalent dans la rue ?


    Bientôt le renouveau du culte dans les catacombes ?
  • Crypte des papes-Catacombes de Saint-Calixte, Rome

    Souvent les catacombes servirent de refuge aux chrétiens des premiers siècles : dans les temps de persécution, ils s'y réunissaient en secret pour prier ainsi que célébrer l'Eucharistie...

    1 commentaire :

    1. Les Catholiques auraient ils honte de leur foi?

      Ou auraient ils peur de leur foi?

      Essayez donc, comme je l'ai fait, d'aller faire vos courses en grande surface -j'ai fait cette expérience dans une grande ville de province- en portant une croix (en or sur un tee shirt noir).
      Vous constaterez le regard noir, les signes d'agressivité et de colère de certains, de ceux qui marchent trois pas devant leur femme, emmaillotée de noir de la tête aux pieds (soit disant, sans aucun doute volontairement) .

      je me suis demandée si je n'allais pas être accostée brutalement. heureusement que mon conjoint était à côté de moi, je crois.

      Sans doute n'étais je pas assez laïque?

      Ceci dit, contrairement à certaines religions, la messe du Dimanche n'est pas inscrite dans les Evangiles. Elle a été instaurée par des hommes pour des hommes et chacun le reconnaît comme tel.

      La foi chrétienne est dans les coeurs et chacun reconnaît la part du symbolique et du réel.

      Là est la différence.

      cependant, merci d'avoir repris ces chiffresd qui montrent combien les racines judéo chrétiennes sont encore profondes dans notre France d'aujourd'hui, ce qui explique le ras le bol de la très grosse majorité d'entre nous devant les demandes de plus en plus fréquentes d'exonération de la laïcité de certains.

      RépondreSupprimer

    Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):