POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

vendredi 1 septembre 2006

La Maréchale Me-Voilà-M’As-Tu-Bien-Vue s’en va-t-en guerre.
Elle a nommé trois porte-parole :
Arnaud Montebourg, (photo de gauche) le St-Just du PS et ancien héraut de son aile gauche,
Jean-Louis Bianco, (photo de droite) le chevalier socialiste à la triste figure et vestige des années Mitterrand,
et Gilles Savary, député européen du sud-ouest, lâcheur de Laurent Fabius au moment du référendum sur la constitution européenne. Recherche manifeste de légitimité: Madame Royale ressentirait-elle comme une fragilité ?

La Maréchale Me-Voilà-M’As-Tu-Bien-Vue se crée un «conseil politique» d'une cinquantaine de membres. La composition exacte de cette structure sera rendue publique la semaine prochaine. Elle devrait être animée par trois responsables :
Gaëtan Gorce, (photo de gauche) député de la Nièvre et, comme Jean-Louis Bianco, membre du groupe de rénovateurs "Nouvelle Voie" ;
Christophe Caresche , (photo de droite) député de Paris et adjoint au maire chargé de la sécurité ;
et Eugène Caselli, (photo de gauche) de la puissante fédération des Bouches-du-Rhône, dont il est premier secrétaire et dont l'un des principaux cadres, Patrick Mennucci, assurait déjà l'organisation des déplacements de la députée des Deux-Sèvres.

Il faut compter en outre la quarantaine de personnes qui s'occupent du site Internet «Désirs d'avenir» dirigé par Christophe Chantepy;
et un bataillon de campagne qui comprend plus de deux cents «personnes-ressources», c'est-à-dire des experts, comme la sociologue Dominique Méda (photo de gauche) -la parité n'est pas mieux assurée par la Maréchale que par les autres, plutôt moins, d'ailleurs...- et l'économiste Pierre-Alain Muet, (photo de droite) ancien conseiller de Jospin à Matignon.
Il faudrait également nommer les éminences grises qui, par prudence, ne souhaitent pas être nommées, tel Jacques Attali. On le comprend, car son élève manifeste peu de dispositions…
Au total, et pour l’heure, une armée de seulement… 300 personnes, au bas mot.

La précipitation de la candidate à dévoiler ses nouvelles batteries est une réponse aux flottements consécutifs à son intervention jugée creuse à Frangy-en-Bresse (Saône-et-Loire) le 19 août, et à son refus de débattre avec les jeunes militants socialistes à La Rochelle.
L’abondance de communication nuit à … la communication.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):