POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

mardi 5 septembre 2006

Squat de Cachan: 52% des Français approuvent l'évacuation .
Ce logo est la bannière des irresponsables du réseau anarchiste
qui fait plus de tort qu'il n'y paraît
aux clandestins qu'ils prétendent aider:
en les instrumentalisant, pour des raisons politiques,
en les enfonçant dans l'illégalité,
ils rendent difficile leur régularisation.

En conséquence, plus de la moitié des Français approuve l'évacuation du squat de Cachan (Val-de-Marne), selon un sondage Ifop réalisé par téléphone les 31 août et 1er septembre auprès d'un échantillon de 954 personnes âgées de 18 ans et plus et sélectionnées selon la méthode des quotas et publié mardi par le quotidien Le Figaro-LCI. Les personnes interrogées se déclarent opposées à cette action à 46% seulement, tandis que 2% ne se prononcent pas.
60% d’entre elles estiment par ailleurs que les ex-squatters ne doivent pas bénéficier d'un traitement de faveur par rapport aux autres demandeurs de logements sociaux. 38% jugent au contraire qu'ils doivent être relogés en priorité dans des logements sociaux (2% ne se prononcent pas).
47% des personnes interrogées estiment que le ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy mène une politique équilibrée en matière d'immigration pour (27% trop ferme, 22% pas assez ferme et 4% ne se prononcent pas).
En matière d'efficacité dans la lutte contre l'immigration clandestine, M. Sarkozy arrive en tête avec 48%, devant Jean-Marie Le Pen, 16%, Ségolène Royal, 15%, Lionel Jospin, 7%, Philippe de Villiers et François Hollande 3%.

Les Français savent en outre parfaitement que des clandestins sortent en masse de l’ombre pour aller grossir le nombre des squatteurs , illégaux, mais originels, de Cachan, pour bénéficier des effets d’un éventuel succès de l’action de RESF. Ils espèrent ainsi obtenir la régularisation de leur situation, dans la foulée, avec la complicité du réseau anarchiste qui néglige la charge que ces régularisations représente pour la population française.
Le flot d’Africains qui se déverse sur les Canaries et l’Espagne, donc l’Europe crée une situation intenable pour les autorités espagnoles qui appellent l’Union Européenne à l’aide. Les Français en sont conscients ; seuls le réseau et ses soutiens de gauche, extrême ou non, feignent de l’ignorer. ESF cherche à déstabiliser les pays occidentaux : l’anarchie triomphera-t-elle?

En attendant, le sondage est un camouflet pour l’exploitation subversive que RESF fait de cette malheureuse affaire, sans trouver de solution, avec les pays d’origine. Le réseau anarchiste ESF crée l’illusion de la légitimité de son action par la voie des médias. Outre que son action est illégale et que la loi ne leur est pas appliquée, l’impact que la presse leur confère ne correspond en rien à la réalité dans l’opinion qui condamne majoritairement à la fois RESF et la médias militants.
Le bien fondé des causes soutenues par les médias apparaît inversement proportionnel de la médiatisation qu’ils en font. Une fois de plus le retentissement accordé par les médias fausse la perception que la population peut en avoir.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):