POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

vendredi 17 octobre 2014

Polémique de Noël: ceci n'est pas un sapin

Christiane Taubira vit-elle bien la provocation ? 

"Ceci n'est pas une pipe" (Magritte)
Les petits enfants en veulent un comme ça à la maison

Une oeuvre gonflable monumentale de 24 m du sulfureux artiste américain Paul McCarthy a été dressée hier midi place Vendôme - sous les fenêtres de Mme la Garde des Sceaux - dans le cadre de la FIAC (Foire internationale d'art contemporain) Hors les Murs. Baptisée "Tree" (arbre en anglais), les petits innocents peuvent y voir un sapin de Noël enfantin, d'autres veulent le nommer "grosse toupie" et la plupart refusent d'identifier un jouet sexuel géant (sex-toy) anal.
La capitale est-elle défigurée, Paris humilié et la ministre insultée ?

Eléments de réponse à travers les productions de l'artiste
Cette production a été déposée à Hong-Kong et on peut y voir des racines de gingembre...








Ceux qui ne peuvent s'ôter d'un doute peuvent contempler cette scène du même auteur.

2 commentaires :

  1. cela tient plus de la psychiatrie que de l'art.

    RépondreSupprimer
  2. Non, c'est parfaitement politique et ça serait trop aimable de votre part de limiter ce problème à un cas psychiatrique... Cette œuvre est précisément ce que votre gouvernement vient de vous coller cette année là où je pense... L'artiste n'est pas venu spontanément poser cela à Paris, il y a un projet, prévu, étudié, financé, validé et ce n'est pas un hasard à l'heure ou les manuels scolaires sont réécrits, ou l'éducation sexuelle des enfants est déclarée priorité nationale, il faut bien que l'on commence à s'habituer aux dérives anti-catho et pédo-scato-zoo etc. Le triste McCarthy n'est qu'un maillon, ceux qui accueillent son œuvre et lui donne la tribune sont vos dictateurs (politiques, journalistiques et autres minorités agissantes)...
    Bien sûr c'est extrêmement inquiétant !

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):