POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mardi 21 février 2017

Présidentielle 2017 : le candidat Fillon cadre son programme santé

Le candidat de la primaire adapte ses propositions à la présidentielle
François Fillon répondra aux accusations de la gauche de vouloir privatiser une partie de la couverture maladie des Français
Son nouveau projet "consolide le caractère obligatoire et universel de l'assurance maladie dont le niveau de prise en charge des dépenses de santé ne diminuera pas," confirmera le candidat Les Républicains à l'élection présidentiellelors de sa présentation mardi de son programme santé remanié depuis sa primaire victorieuse sur lequel il lève le voile dans un entretien au quotidien Le Parisien.
François Fillon rappelle qu'il n'a "jamais voulu mettre en place une santé à plusieurs vitesses". Il précise d'ailleurs: "Je pose l'objectif d'ici à 2022 d'un reste à charge 0 pour les dépenses les plus coûteuses grâce à un nouveau partenariat entre la sécurité sociale et les organismes complémentaires".
Le chiffrage complet doit être dévoilé dans la journée, mais il donne déjà des exemples de nouvelles dépenses, à commencer par le remboursement à 100% par la sécurité sociale des lunettes des enfants dès 2017.
Il se donne en outre pour objectif un reste à charge 0 pour les prothèses auditives, l'optique et les prothèses dentaires à la fin du quinquennat. "La hausse des cotisations sera maîtrisée", assure-t-il pour l'heure, en précisant qu'il est possible que les complémentaires santé soient davantage sollicitées.
François Fillon compte dégager 20 milliards d'euros d'économies sur le quinquennat 
Sa politique de maîtrise des dépenses publique visera au retour à l'équilibre de l'assurance maladie.

Il explique en outre que le retour aux 39 heures de travail hebdomadaire à l'hôpital sera négocié "au niveau local".
Il réintroduira un jour de carence pour lutter contre l'absentéisme au travail.

Ainsi cinq postulants à l'Elysée donneront leur objectif pour la santé de demain.
Emmanuel Macron, candidat d'En marche!, ouvrira le grand oral organisé par la Mutualité française au Palais Brongniart à Paris, avant de laisser la place à Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France), Benoît Hamon (PS) et Yannick Jadot (EELV) et enfin François Fillon (Les Républicains) qui prendra la parole aux alentours de 11h30.


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):