POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

jeudi 29 août 2013

Valls et Hollande redressent la courbe des naturalisations plus sûrement que celle de l'emploi...

Et la binationalité ?

La circulaire Valls fait bondir le nombre de naturalisations
Valls ouvre les vannes aux dossiers de naturalisation vieux de trois ans. Le changement, c'est un rebond des naturalisations de 14% sur un an, a annoncé mercredi le gouvernement. Le ministre de l'Intérieur, a également présenté en Conseil des ministres un décret sur les naturalisations qui "parachève" [si, si et ils auraient pu dire "couronne] une réforme de l'accès à la nationalité entamée dès octobre 2012.

"Défavorisés" sous Sarkozy !
La presse évoque tel cas d'une Algérienne qui a reçu son décret de naturalisation après 30 ans en France. La politique de Nicolas Sarkozy en matière d'immigration n'encourageait pas la démarche, mais Hollande a levé les restrictions. Ce que les socialistes Lionel Jospin  et François Mitterrand n'ont pas favorisé, Hollande l'a fait. 
A la suite de consignes informelles, le nombre des naturalisations avait en effet été divisé par deux à la fin de la présidence Sarkozy, passant de près de 95.000 décrets de naturalisations en 2010 à 46.000 en 2012.
Combien de personnes sont-elles concernées en France ? 
Aucune statistique officielle n'existe, la loi française n'obligeant pas un citoyen à signaler à l'état civil qu'il possède une autre nationalité. L'UMP avance le chiffre de quatre à cinq millions de binationaux. Selon les évaluations des ambassades, plus de la moitié des 2,5 millions des Français de l'étranger sont binationaux.

Le moins de formalités possibles: ni test ni  QCM. 

Les impétrants ont-ils besoin de comprendre et parler le français?
Hollande a-t-il le souci de leur intégration ou la volonté de développer le communautarisme ? Ils se comptent par milliers ceux et celles à qui la "circulaire Valls" accorde la double nationalité franco-marocaine, à l'instar de Najat Vallaud-Belkacem. Etre Turc et Français à la fois, c’est possible en France, alors que la Bolivie de Chavez ou Moralès interdit la double nationalité. Une naturalisation française est soumise à la décision discrétionnaire de l'administration"C'était bizarre de voir la signature de Valls et du président. C'était un symbole, le fait d'écouter la Marseillaise, on se sentait français à ce moment-là. On sort, on est Français. C'est bizarre. Ça a tout changé. Maintenant, je peux être en CDI, c'est du luxe", se réjouit Amina au micro d'Europe 1. 
Avant, les procédures de renouvellement du titre de séjour étaient contraignantes. "La carte de résidence que j'avais, il fallait la refaire tous les dix ans. J'allais à la préfecture à 4 heures du matin, surtout quand il faisait froid, c'est très long. Il y avait 300 personnes", raconte-t-elle.

Un bi-national vaut deux Français
Sarkozy ne souhaitait pas mettre les Français en situation d'inégalité, car il n'est ni républicain, ni démocratique qu’une personne puisse voter à la fois en France et dans un autre Etat. Hollande et Valls rétablissent les inégalités des droits civiques  en France.

Les conjoints sont naturalisés dans la foulée

Si un immigré était au chômage, sa naturalisation était  refusée,
mais si l'un des conjoints dispose d'un CDD, il  peut désormais obtenir les droits de la nationalité française. La naturalisation de l'un des conjoints ouvre désormais les mêmes droits à l'autre conjoint, fût-il au chômage.

En France, si la double nationalité n'est pas inscrite dans le droit français, elle est ancrée dans une longue tradition...
Or, selon la Convention de Strasbourg (1963), toute acquisition d'une nouvelle nationalité (par naturalisation ou autre moyen) d'un des États membres par un citoyen d'un autre État membre devait en principe -hors exceptions- conduire à l'abandon automatique de la nationalité d'origine. La France est de ces états qui ont signé un accord d'interprétation ouvrant de plus larges possibilités de double nationalité... 
Mais pourquoi les candidats à la naturalisation optent-ils pour la France et non la Suède qu'on nous vend comme un modèle exemplaire ? 
L'Allemagne ne s'est pas rangée dans cette catégorie.

1 commentaire :

  1. Non seulement, il ne faut plus parler français ni avoir un travail pour avoir une nationalité française............(je dis sciemment une) .......mais en plus vu l'origine ils pourront voler, violer, cambrioler sans aller en prison...........cette loi de non emprisonnement pour les peines de moins de 5 ans est un encouragement à commettre des délits, des agression aux personnes, des viols, etc...............Par contre si c'est pierre ou Frederik à cout sur ils vont passer par la case prison.......les délinquants comme les juges rouges savent faire la différence......qui doit aller en taule et qui doit rester en liberté pour continuer à agresser.............jusqu'au jour ou il y a homicide meurtre ou assassinat .........ce n'est pas la prison qui cause les récidive, mais le mec qui n'a aucun respect de la vie, ni des lois..................

    Si je comprends bien, ce sont les juges qui vont décider d'appliquer les lois ou pas?...........L'état de droit ou ce qu'il en reste n'existe plus??????????????
    C'est donc la loi de la jungle avec des prédateurs et des proies........je vous laisse deviner qui sont les proies et les prédateurs........

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):