POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

jeudi 22 mars 2012

D. Batho (PS) refuse de céder son logement social parisien à une famille défavorisée

Delphine Batho (PS) s'incruste dans son logement du parc social parisien

La protégée de l'amère Royal, squatteuse nécessiteuse !

Bertrand Delanoë s'en défend : avec lui, pas de "copinage" entre socialistes
"Depuis l'arrivée aux affaires de l'actuelle majorité municipale, aucun logement n'a été attribué à un élu", affirme-t-on dans l'entourage du maire. Reste que plusieurs personnalités politiques occupent, depuis de nombreuses années, des logements du parc immobilier de la ville de Paris, parmi lesquelles Delphine Batho, députée socialiste des Deux-Sèvres et porte-parole de François Hollande.

En novembre 2011, c'était le socialiste Jean-Pierre Chevènement , sénateur du Territoire de Belfort et président du MRC, qui se faisait épingler par la mairie de Paris. En effet, l'ancien ministre occupe, depuis 1983, un appartement dans le 5e arrondissement de Paris pour un loyer très éloigné des prix que les Parisiens sont obligés de payer sur le marché privé : 1 519 euros pour un logement de 120 m².

Une situation critiquée par Bertrand Delanoë qui laisse courrir.
"J'ai besoin de logements pour les Parisiens dont les revenus justifient qu'ils y aient accès. Dès lors que M. Chevènement rendra son logement du parc social de la ville de Paris, il pourra être attribué à une famille réellement éligible", assurait au Monde le maire de Paris à l'automne 2011, sans rire.


La mairie parle d'or mais brasse de l'air


Avec la complicité de Droit au Logement(DAL),
ainsi que de Jean Rochefort, Emmanuel Béart, Josiane Balasko ou Guy Bedos

Dans les colonnes du Nouvel Observateur du 1er décembre, Jean-Yves Mano, adjoint au maire de Paris chargé du logement, enfonçait le clou : "Au nom du principe républicain d'égalité, [M. Chevènement] devrait comprendre que son appartement pourrait être loué à une famille qui en a besoin."
L'ancien ministre socialiste occupe toujours les lieux
Alors candidat à l'élection présidentielle, il a fait la sourde oreille à la requête et même porté plainte contre la ville de Paris . Il n'est pas le seul à profiter des faibles loyers de la Régie immobilière de la ville de Paris (RIVP).

Pourtant l'attribution de logements dépendant de la ville de Paris à des privilégiés fait gronder le peuple.
108 m2 pour 1 524 euros par mois.
Sans indigner que que ce soit au PS, ni Hollande, ni Brochen-Aubry qui ne sont jamais au courant de rien, comme ils ne savaient rien des magouilles de Guérini, Navaro ou Kucheida...


Pour Delphine Batho, députée PS agressive depuis 2007, pas moins de 108 m2 pour 1 524 euros/mois

Interrogée sur l'occupation d'un appartement de la ville par la porte-parole du candidat socialiste, le maire de Paris a affirmé, lundi 19 mars, en marge du conseil de Paris, que ses déclarations à charge contre l'ancien ministre "étaient également valables" pour la jeune parlementaire.

Mme Batho, dont le mandatlui assure une indemnité de député de ...7 100 euros brut mensuels, auxquels s'ajoutent ...6 412 euros brut de frais de représentation et 9 138 euros pour la rémunération de ses collaborateurs, justifie son occupation d'un logement de la RIVP: l'indécente socialiste argue du fait que "des locataires avec des revenus nettement supérieurs ne paient pas de surloyer pour le même type de logement".

La donzelle a de la morale: c'est une socialiste !

Surloyer dont elle s'acquitte, après en avoir fait la demande à son bailleur, mais qui laisse son loyer loin de ce que doivent payer les locataires du secteur privé (plus de 37 % d'écart, selon la Chambre régionale des comptes).

Quant au conventionnement de l'appartement qu'elle occupe et qui, selon la RIVP, pourrait bénéficier à une famille plus modeste, l'arrogante socialiste rétorque qu'elle n'a "pas entendu que le bailleur souhaitait transformer les 6 000 logements intermédiaires liés à la mixité sociale de son parc de logements".
Pourtant, depuis 2008, "toutes les attributions de logements se font sous la condition de ressource PLS (prêt locatif social)" rappelle-t-on à la RIVP socialiste.


La socialiste a-t-elle le soutien de "Sauvons les riches"

" Sauvons les riches " est un collectif créé dans le cadre d'Europe Écologie.
Il fut créé par des militants associatifs altermondialistes, dont Julien Bayou et Karima Delli, qui font tous les deux partie de l'équipe de la "vieille éthique", la magistrate que l'on dit implacable et se présente à l'élection présidentielle: que du beau monde !

La députée PS se pose en victime
Elle estime que c'est sa "personnalité et non sa situation locative qui serait visée par des amalgames injustifiés".
Dans un rapport publié en juin 2011, la Chambre régionale des Comptes explique l'acharnement de quelques élus à se maintenir dans les appartements sociaux de la RIVP : "La comparaison avec le secteur privé est sans équivoque, les loyers des logements, même avec surloyers, restant nettement inférieurs à ceux du marché à Paris. Par conséquent, très peu de locataires assujettis quittent leur logement", est-il constaté.

La RIVP a invité les politiques à "résilier leur bail pour des motifs déontologiques.
Cette action n'a suscité aucune réponse positive", rapportent les magistrats.


Delphine Batho a commencé à naviguer en eaux troubles à la FIDL, puis a fait la traversée de SOS Racisme, dont elle fut vice-présidente, avant de partir en croisière avec Sa Cynique Majesté Royal, comme suppléante de la députée des Deux Sèvres pour occuper finalement le poste de pilotage comme députée. Une belle trajectoire sans nuages.
Ni victimes ? Sauf à Paris, en tous cas...

1 commentaire :

  1. Bel exemple en regard de la vie de ces socialos qui crachent sur l'argent des autres et qui sont des profiteurs et des magouilleurs de premiére............tous pour eux et des miettes et la m..de pour les autres.

    L'argent des elus de droite et leurs amis sent trés mauvais.......mais l'argent des nantis de la gauche n'a pas la même odeur......

    L'exemple donné ne doit pas etre unique......il doit bien y en avoir d'autres........Cette personne a en fait un parcours à la Julien Dray....SOS RACISTE LE JOUJOU DU PS

    La delphine nous méne en bateau sur le prix de son loyer .........ce loyer est plus qu'en dessous du prix du marché

    j'ai quitté un 100 mc en 2006 dans un immeuble correct à une porte de Paris et je payais un loyer de 1600€......c'est dire. Et je déclare tous mes revenus, rien n'est défiscalisé

    Les socialos et cie sont des menteurs et des profiteurs patentés qui aiment plus que les autres les ors de la république et leurs avantages.......

    Vous pensez que le vert ecolo aux lunettes carrés et nouveau sénateur prend le metro ou utilise un véhicule avec chauffeur à longueur de journée.......
    Il est comme mamere ecolo gaucho en vélo devant les micros pour un bon siége et des indemnités qui vont avec.

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):