POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

vendredi 2 novembre 2012

Pécresse et Lienemann demandent "un cap" clair à Hollande

Hollande met la gauche du PS et l'UMP d'accord !
Lienemann (PS) ne voit pas assez de "lisibilité du cap stratégique" de l'exécutif

Proche de Benoît Hamon et d'Henri Emmanuelli, Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice PS de Paris, a soulevé vendredi la "question de lisibilité du cap stratégique" de l'exécutif qui doit "se ressaisir".
Sur Radio Classique et Public Sénat, l'élue de Paris, une des principales voix de la gauche du PS (près de 30% au Congrès de Toulouse), a commenté: "Il y a une question de lisibilité du cap stratégique suivi par François Hollande et le gouvernement de Jean-Marc Ayrault".

Lienemann, porte-parole du ministre-délégué de Ayrault ?

Selon les membres de son courant, dont Benoît Hamon, "les discours sur les 3% de déficit (en 2013) ne peuvent pas faire office de stratégie, visible pour nos concitoyens, de relance de la croissance, de lutte pour la ré-industrialisation".

"Il y a un manque de visibilité sur comment on va atteindre les objectifs de croissance et d'emploi", a-t-elle expliqué. Pour eux, cela ne se résume pas à une question de pédagogie, mais il s'agit "d'éclairer où on va, au-delà du budget" ou des "premières mesures très positives", comme les emplois d'avenir, lancé justement par Hamon le 1er novembre, malgré l'absence de fonds et d'interlocuteurs publics 
(lien PaSiDupes : "Jour J des "emplois d'avenir" ...à venir "), et la retraite à 60 ans (lien PaSiDupes : " Retour sous conditions à la retraite à 60 ans aujourd'hui ").

"Il y a aussi un problème politique : pour que la gauche réussisse, il faut que la gauche soit rassemblée", a plaidé Mme Lienemann. "Il faut constituer une dynamique de rassemblement et moi, je prône l'organisation très rapide d'un comité de liaison permanent des forces de gauche".

Interrogée sur la chute de l'exécutif dans les sondages, elle a observé que "cela arrive très vite. Il faut rappeler que l'élection s'est faite à assez peu de voix. On a été tous à gauche très heureux de cette élection, mais il ne fallait pas négliger le fait que l'écart de voix entre François Hollande et Nicolas Sarkozy n'était pas considérable et qu'on vit dans une période d'extrême crise" qui se traduit par "une espèce de fatalisme".
"J'attendais une chute assez rapide, pas à ce point, c'est vrai que là, il faut se ressaisir", a encore asséné la sénatrice.


Pécresse (UMP) juge qu'"il n'y a pas de cap" du tout 

Elle exige "un virage économique immédiat "
Valérie Pécresse, ex-ministre UMP du Budget, a observé vendredi qu'il n'y a "pas de cap" fixé par l'exécutif.
Sur RTL, la députée des Yvelines et  a assuré : "il n'y a pas de cap gouvernemental, et notamment pas de cap économique". Pour elle, "M. Hollande se comporte en comptable, pas en garant de la croissance économique du pays et en garant de l'emploi".

Le soutien de François Fillon accuse Hollande
"Aujourd'hui, nous avons besoin d'un cap économique", a insisté la responsable UMP qui demande "un virage économique immédiat pour ranimer la croissance". "J'accuse le gouvernement de dissimulation, sur la gravité de la crise et sur les solutions pour s'en sortir", a lancé Valérie Pécresse.

François Hollande est le "maillon faible"de l'exécutif 
Interrogée sur le "problème Ayrault", elle a répondu : "je crois, moi, que le maillon faible, aujourd'hui, c'est François Hollande. Parce que sous la Ve République, c'est le président qui fixe le cap, qui est la boussole".

Elle a une nouvelle fois exhorté le chef de l'Etat à "donner le cap de la croissance, de l'emploi, de la compétitivité, d'une France qui a confiance en elle-même et ne se met pas à dos l'Allemagne".

Mardi, au lendemain de la remise du rapport Gallois sur la compétitivité , le gouvernement se réunira en séminaire à Matignon pour arrêter ses décisions qui seront annoncées le soir même par le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault.



3 commentaires :

  1. Quelle bande de Judas.........a faire semblant de faire la leçon aux donneurs de leçons en chef..........Ca fait 6 mois que le gouvernement fait tout en dépit du bon sens et tous se réveillent aujourd'hui parce que c'est la chute dans les sondages............

    Allez hop tous au charbon, il faut sauver les soldats zéro de conduite et le hollandais qui navigue à vue.

    Ils vont nous refaire une mini campagne présidentielle ......entre mensonges et d'absurdités. Ca va être une semaine d'annonces en tous genres sur tous les plateaux de tv et radios........

    Les clowns vont se donner en spectacle........

    J'attends le couac ou plutôt les couacs.

    RépondreSupprimer
  2. Et toujours le poignet de chemise qui dépasse de 8 centimetres.............c'est réellement un petit bras........à tous points de vue.

    RépondreSupprimer
  3. Bravo enfin un peu d'ambiance dans cette morosité et de mots justes que beaucoup pensent.

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):