POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

vendredi 28 juillet 2006

PS : le canard sans tête.
Flamby 1er, alias François Hollande, ne parvient même plus à faire illusion sur lui-même et à détourner l'attention sur les autres
. Il s’est gonflé au moment de la lutte anti-CPE qui lui a finalement échappé ; il s’est efforcé de profiter de cette dynamique, mais est à ce point creux qu’il n’a pas réussi à faire résonner cette caisse vide qu’est le PS. A chaque mesure prise par le gouvernement, il continue donc à réagir en déclarant, l’air inspiré, que c’est insuffisant et lorsque les chiffres du chômage baissent, à affirmer, l’air entendu, que les chiffres sont truqués. Dans le meilleur des cas, il a la tête ailleurs, tournée vers la candidature à la présidentielle et dans le pire pour un candidat potentiel, il est incapable et de faire des propositions et de mener le bateau ivre socialiste. On peut imaginer le pire avec un Flamby de cet acabit à la tête du pays.
C’est un premier secrétaire potiche que personne ne prend en compte, ni à l’intérieur, ni à l’extérieur du PS. Il garde la maison pendant que sa compagne tend son faciès aux caméras et que les camarades lui tirent dans les pattes ouvertement.
Les candidats à l’investiture du PS doivent obtenir le parrainage de 30 membres titulaires du conseil national pour le 3 octobre prochain, c’est-à-dire les signatures de 10 % des super-électeurs socialistes. Et la base, le PS d’en bas ? C’est ainsi que les chefs de courants ou de réseaux, tel Dominique Strauss-Kahn ont déjà réuni les promesses de vote nécessaires.
Laurent Fabius aurait également dépassé le quota avec environ 65 signatures. C’est au point qu’il peut se permettre d’accorder sa souveraine caution à des bras cassés à l’échine souple qui se désisteraient pour lui au 2° tour: il fait son Marlon Brando dans Le Parrain…La comparaison est hasardeuse !
Un cacique archaïque sans courant comme D’jack Lang assure qu’il a son compte…de promesses de signatures.
Quant à l’ancien mâle dominant, YoYo Jospin, il en est encore à faire de la retape, mais devrait y arriver, comme Marie-sEGOlène Royal, ou François Hollande.
St-Just-Montebourg, le député de Saône-et-Loire et première épave échouée, est mortifié : il est hors jeu, avec seulement 15 signatures ; mais promet déjà ses faveurs à la Maréchale Me-Voilà-M’As-Tu-Bien-Vue, alias Marie-sEGOlène-Royal. Voilà en effet deux monstres d’intolérance, une paire de terreurs qui se sont bien trouvés. C’est le courant Nouveau Parti socialiste (NPS) avec Vincent Peillon, Benoît Hamon et Henri Emmanuelli qui n’inspirent pas vraiment la sympathie et risquent de lui faire plus de tort que de bien. St-Just-Montebourg, Garde des Sceaux, et l’Histoire sanglante de la France risque de se répéter… La Maréchale Me-Voilà-M’As-Tu-Bien-Vue entend, non pas se porter simplement candidate, mais se faire plébisciter par les camarades. Nous allons revivre Juillet 1793 et la Constitution de l’An I, non?
Jean-Marc Ayrault, le servile porte-voix de Flamby 1er, n’a-t-il pas affirmé le 15 juillet que la France "aspire à une vraie renaissance, à un changement de génération, de politique, de méthode, de pratique". Ce n’est pas gagné…
Ca fait en fait bientôt six rivaux assurés, voire huit ou neuf , le PRG (Parti radical de gauche), Jean-Michel Baylet, ou Christiane Taubira , alors que circule également le nom de l'ancien homme d'affaires blanchi, ancien dirigeant -pas net- de l'Olympique de Marseille et ancien ministre (de quoi, au fait ?) Bernard Tapie et avec aussi le nostalgique hépatique Jean-Pierre Chevènement, qui s’y voit, "comme si rien ne s'était passé en 2002, comme si aucune conclusion ne devait être tirée", se lamente Flamby 1er.
Ca promet aussi des heures chaudes à l’automne Rue de Solférino : les dégâts de la canicule estivale aura fait moins de victimes. Et pour gouverner, çà ne sera pas de la tarte. Or, la Maréchale Me-Voilà-M’As-Tu-Bien-Vue poursuit en justice ceux qui osent lui manifester leur désaccord. Et elle obtient déjà des condamnations. Cà promet ; les têtes vont encore tomber, avec le sourire, pour l’éducation des manants… Cette pédagogie de la terreur nous fait frémir.
Ajoutez à ce panier à crabes socialistes, l’extrême gauche du Parti communiste et les gauchistes de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR, trotkyste), de Lutte ouvrière et les Verts Voynet et peut-être le très Vert José Bové. Cà ferait quelque chose comme 13 : un bon présage !… François Hollande n'en a pas moins clairement laissé percer son irritation, samedi soir sur TF1. "La gauche doit se mettre en situation de se rassembler pour réussir", insiste le perspicace mais peu efficace premier secrétaire fallot. ‘Y faut !’, ‘Y a qu’à !Avec un QI comme le sien, la droite est tranquille !
Il a estimé qu'il était encore possible pour les différentes forces de gauche qui le souhaiteraient de "se retrouver sur un programme commun de gouvernement" auquel le projet socialiste "peut servir de base". "programme commun" ?? Pas même de rénovation de la terminologie ! Ce serait du dénigrement de considérer archaïque le PS de Flamby 1er. Ainsi, le dimanche 16 juillet, l’ineffable François Hollande appelle Jean-Pierre Chevènement à se soumettre à une candidature unitaire en 2007. Hégémonie socialiste garantie : c’est engageant…
Dans ces conditions, on comprend le dénigrement permanent de la droite par le PS en compensation de ce trop plein de candidatures. Trop plein = richesse, mais Flamby 1er a précisement indiqué qu'il n'aime pas les riches... Or, il est lui-même riche ; si donc il ne s'aime pas lui-même...

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):