POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

samedi 15 avril 2006

Le crise du CPE n’est qu’une machination politique.
Pour le PS, le13 avril, la question du maintien de Villepin se pose."Je regardais hier sur les bancs de l’Assemblée nationale (...) la tête de M. de Villepin et je me demandais s’il n’avait pas déjà la tête de quelqu’un qui s’apprêtait à partir", a dit Julien Dray, le manipulateur de l’UNEF, invité de l’émission Questions d’Info, comme par hasard, sur Radio-France.
Délit de faciès ? St-Just-Montebourg n’est pas loin : les têtes vont tomber.

Julien Dray a estimé que la décision du gouvernement de surseoir à des mesures d’interdiction de fumer dans les lieux publics illustrait le "vrai problème qui est posé désormais".
Julien Dray aimerait-il qu’on interdise ?? Que le PS le garde à son poste de porte-parole est révélateur de l’état d’esprit général et de l’abaissement du niveau de la démocratie au sein du PS.
"On a un Premier ministre qui est très affaibli et qui a un problème d’autorité. Et la vraie question qu’on se pose c’est : peut-il encore rester à Matignon et peut-il diriger le pays encore pendant 11 mois (jusqu’à l’élection présidentielle de 2007), ce qui est très long ?", a-t-il insisté.
Le PS envoie son ballon sonde. Tout à coup, il regrette que le pouvoir ne soit pas assez autoritaire : le PS atteint des sommets dans l’impudeur et qu’il croie pouvoir dire tout et son contraire est significatif du mépris qu’il a du peuple français.
Il a cependant estimé qu’il serait "trop facile" de dire que la crise du CPE était "la faute à M. de Villepin" car "tout le gouvernement et toute l’UMP (ont) voté le CPE".
Voici le retour de la Terreur. Dray réclame des charrettes.

Ainsi, le PS met bas les masques : voilà le vrai visage de la gauche démocratique et républicaine (ex: le PCR…)
Espérons que les lâches vont avoir un sursaut d’honneur et dire à ce triste sire à quel point il est sinistre.
C’est clair : la crise du CPE est la tentative de coup d’état des battus amers aux élections.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):