lundi 18 avril 2011

La députée Filippetti accable le PS de couacs et de bourdes

Aurélie Filippetti souffre-t-elle de séquelles des violences de son compagnon ?

Une femme battue

L'économiste socialiste Thomas Piketty a été placé en garde à vue à Paris en mars 2009 à la suite d'une plainte pour violences de sa compagne, la députée PS de Moselle, Aurélie Filippetti.
Agé de 37 ans, l'économiste, proche du Parti socialiste et connu pour des chroniques dans la presse, s'est rendu à une convocation à la Brigade de répression de la délinquance à la personne (BRDP), saisie d'une enquête par le parquet de Paris après le dépôt de la plainte. Le parquet décidera d'après les résultats de l'interrogatoire des suites éventuelles de la procédure contre l'économiste, directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) et professeur à l'Ecole d'économie de Paris.
Lien video sur le cumul des mandats: intervention 2008 de la députée à l'Assemblée nationale

Une PS résolument sado-maso

Lorsque Sa Cynique Majesté Royal était allée jouer les trouble-fête à Dijon en s'invitant au rassemblement organisé par son ancien allié Vincent Peillon, en novembre 2009, Aurélie Filippetti, l'une des ex-ségogoles, avait fait sensation en préconisant, « à l’heure où il y a une proposition de loi qui a été déposée pour interdire la fessée», de « rétablir la fessée au Parti socialiste pour nous rappeler à la réalité ». « Ça ferait plaisir au moins aux 17 millions d’électeurs qui nous avaient fait confiance à la présidentielle et qui ne supportent plus ces guéguerres de personnes et le spectacle désolant que l’on donne parfois de nous-mêmes.»

La députée interrompt la séance de questions au gouvernement

La députée PS Aurélie Filippetti a fait un malaise
durant les questions au gouvernement, obligeant le président de l'Assemblée à interrompre la séance. Les secours sont intervenus dans l'hémicycle et la socialiste a été évacuée sur une civière.
VOIR et ENTENDRE la scène:

Filippetti tacle Aubry sur le nucléaire
"Je déplore que le Bureau national soit hier soir [15 mars 2011] revenu en arrière sur la proposition de moratoire sur les nouvelles installations nucléaires, sur la prolongation de la durée de vie des centrales, sur la stratégie exportatrice du nucléaire français et sur l'ouverture d'un vaste débat national qui avait été exprimée par Jean-Marc Ayrault", a déclaré A. Filippetti, qui, avant de devenir socialiste, a milité chez les Verts.
VOIR et ENTENDRE la déclaration de la secrétaire PS à l'énergie:

"La position du PS sur le nucléaire n'est pas... par liberation
Le premier secrétaire du PS a vigoureusement rappelé à l'ordre la secrétaire socialiste à l'Energie, Aurélie Filippetti, après ses propos sur la " vision dépassée" du parti sur le risque nucléaire.
Martine Aubry s'est aussi résolument inscrite en faux contre les déclarations de Mme Filippetti selon lesquelles le Bureau national (la direction) du PS était revenu mardi soir sur l'idée d'un moratoire sur les nouvelles installations nucléaires. Harlem Désir n'a pas tardé à apporter sa caution à la maire de Lille...

Les à-peu-près de Filippetti
Invitée dimanche dernier, le 17 avril, sur France 2, Aurélie Filippetti s'est félicitée que le PS se soit prononcé pour la fin du cumul des mandats dans son projet pour 2012.

C'était sans compter avec la présence du politologue Roland Cayrol, qui lui a certifié que le PS, toujours aussi ambigu, ne parlait que de limiter les mandats.
Devant l'obstination de Filippetti à ne pas reconnaître son approximation, Cayrol a fait appel aux internautes, leur recommandant de consulter le projet du PS. En un clic, ils lui ont donné raison.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):