POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

vendredi 13 juillet 2018

Finale du Mondial : des députés se donnent en spectacle dans le sillage des Bleus

Des députés récupèrent l'événement en réalisant une vidéo de soutien des Bleus

Plus populistes, tu meurs, mais Les Insoumis n'en sont pas ! 


Les Insoumis grognons n'ont pas souhaité participer à cette vidéo, observent les journalistes présents sur place. "On ne va pas être sur la photo quand même", aurait déclaré l'un d'eux. Ils ne jouent pas collectif...

Le drapeau tricolore semble avoir un effet repoussoir sur les camarades de Mélenchon.

Quelques minutes avant la fin de la séance matinale à l'Assemblée nationale, vendredi 13 juillet,
une cinquantaine de députés et de collaborateurs se sont réunis pour tourner une vidéo de soutien aux joueurs de l'équipe de France.
A deux jours de la finale de la Coupe du monde, dimanche 15 juillet entre la France et la Croatie, d'autres députés n'ont pas craint de pécher par excès d'enthousiasme en récupérant cet exploit inattendu. A l'initiative François de Rugy, le président de l'Assemblée nationale, ceux de la région parisienne se sont rassemblés dans la cour d'honneur du Palais Bourbon, peu avant la fin de la séance matinale consacrée au projet de réforme constitutionnelle.

Les "godillots" entraînés à applaudir l'exécutif se sont livrés à un "clapping" 

"La Coupe du monde, c'est un moment de grâce", lance à la cantonade Philippe Gosselin, avant d'entonner un "Atchik, atchik, atchik, aïe, aïe aïe", repris en chœur par ses collègues. Une cinquantaine d'élus et de collaborateurs, dont Yaël Braun-Pivet (La République en marche, Yvelines), Marc Fesneau (MoDem, Loir-et-Cher) ou encore Philippe Gosselin (Les Républicains, Manche) et Sylvia Pinel (Parti radical de gauche, ex-ministre de Hollande, Tarn-et-Garonne), ont participé à cette vidéo. 

Erwan Balanant (MoDem, Finistère) a ensuite lancé un "clapping" les bras en l'air, tandis que la garde des Sceaux Nicole Belloubet, qui était auparavant au banc sur le projet de révision constitutionnelle, les prend en photo. Selon les journalistes présents sur place, les Insoumis n'auraient pas participé : "on ne va pas être sur la photo quand même", aurait déclaré l'un d'eux.


Les Insoumis grognons n'ont pas souhaité participer à cette vidéo, observent les journalistes présents sur place.
"On ne va pas être sur la photo quand même", aurait déclaré l'un d'eux. Ils ne jouent pas collectif...
Le drapeau tricolore semble avoir repoussé les camarades de Mélenchon.

Les Insoumis manquent de suite dans les idées
François Ruffin avec le maillot de l'Olympique Eaucourtois, le 7 décembre, à l'Assemblée nationale.

Le 7 décembre 2017, François Ruffin avait arboré le maillot de l'Olympique Eaucourtois à l'Assemblée nationaleLa sanction du député de la France insoumise a été confirmée. Il sera privé de 1.378 euros de son indemnité parlementaire.


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):