POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

dimanche 8 avril 2018

Macron fera son cinéma, jeudi, dans une école rurale

Jean-Pierre Pernaud (TF1) devra servir de faire-valoir à Macron dans une école d'un village de l'Orne

L
'école de Berd'huis, village comptant 1.100 habitants, sera le décor de l'entretien du président de la République 

Résultat de recherche d'images pour "panamza sigle"
Macron doit faire oublier son penchant pour le pouvoir monarchique? Exit les dorures de l'Elysée ou de Versailles ! Doit-il effacer de nos mémoires la mauvaise impression produite par le message pro-palestinien et antisioniste que contient sa Marianne élyséenne revue et corrigée par Shepard Fairey ? Dans le journal de 13h00 de TF1, il va retourner à l'école où il ne sera peut-être pas rattrapé par le "sceau de Baphomet", emblème cabalistique et figure  ésotérique de la franc-maçonnique.

A quelques semaines de son premier anniversaire à l'Elyséele président de la République squattera pendant une heure les programmes de la chaîne privée, sans coupures publicitaires, dans un contexte de protestations sociales marqué par des blocages d'universités par des étudiants révolutionnaires et des grèves à Air France et à la SNCF, laquelle est étalée sur au moins trois mois.

TF1  serait allée au-devant des volontés du monarque-président

Sceau de Baphomet, message subliminal
Selon une porte-parole de TF1, Jean-Pierre Pernaut endosserait la responsabilité de ce dispositif inédit adopté par Emmanuel Macron. "Jean-Pierre Pernaut considère que tout commence à l'école", souligne-t-on chez TF1 qui fait en outre valoir que cette école est un "lieu de la République".

Ce cadre se veut particulièrement symbolique, alors que Macron est vécu comme un "président des villes". Les défenseurs du monde rural reprochent en effet à l'ex-banquier des mesures impopulaires comme la baisse des dotations aux collectivités locales et l'abaissement à 80 km/h de la vitesse sur certaines routes secondaires.

Macron tente la conquête de la droite 

Le choix de cette commune située dans le département de l'Orne en région Normandie illustre en outre la passion - jusqu'ici raillée -  de Jean-Pierre Pernaut pour la France des campagnes et des villages qu'il fait aimer à travers notamment des reportages sur les artisans et la préservation du patrimoine local. 

Or, à Berd'huis, Marine Le Pen était arrivée en tête du premier tour de l'élection présidentielle avec 30 % des voix, contre 22% pour François Fillon et 20 % pour Emmanuel Macron. Ce dernier avait ensuite récolté 54% des suffrages au second tour.

Alors que Macron est rejeté par la gauche, que ce soit le PS ou l'extrême gauche, ce village administré par une maire DVD fut d'abord célèbre pour être le lieu de l'arrestation du meurtrier du percepteur de Berd'huis et d'un de ses voisins, par Vidocq, forçat évadé du bagne, mais devenu policier, chef de la "brigade de sûreté", et enfin détective privé : Macron ne risque pas de peur aux petits de la maternelle.


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):