POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

vendredi 13 avril 2018

Livre de Hollande : quand Laurent Joffrin trahit l'ex-président pour Macron

Ce serait "par erreur" que Laurent Joffrin aurait envoyé ses corrections à... Macron

La presse est "indépendante", mais Libération n'en fait pas la démonstration

Un courriel de Laurent Joffrin envoyé par erreur cet été a prévenu Emmanuel Macron
Journaliste 'indépendant' pris en flagrant délit:
à 65 ans, fin de carrière minable
que François Hollande écrivait un livre. Selon France Inter, le directeur de la rédaction de Libération, Laurent Mouchard, dit Joffrin, a fait mieux encore: non content de trahir son compagnon de route en avertissant au passage l'actuel président Macron des écrits à venir de son prédécesseur, il a même réécrit "un long chapitre" du livre de François Hollande et l'a adressé au secrétaire d'Emmanuel Macron. Pas de quoi faire se retourner Jean-Paul Sartre dans sa tombe.

A la fin de son livre bilan, François Hollande avait adressé "une pensée reconnaissante à Laurent Joffrin pour son questionnement initial". Un hommage énigmatique - pour les non-initiés - à son ancien camarade de promotion à Sciences Po Paris, qui appelait des explications auxquelles France Inter n'a pas manqué de se livrer en révélant la participation active du directeur de la rédaction de Libération à l'écriture d'une partie du livre de l'ex-président.


Laurent Joffrin a reconnu avoir "un peu repatouillé" l'introduction du livre de l'ex-président

"Ce n'était pas un chapitre, mais l'introduction du livre", a-t-il par ailleurs avoué sur le site de Libération, journal détenu par Patrick Drahi, président-fondateur du consortium luxembourgeois Altice, également principal actionnaire de l'opérateur français SFR Group, lequel est par ailleurs propriétaire de L'Express. Cela dit pour se faire une idée plus exacte de l'indépendance réelle de la presse en France 


"A l'époque, ce devait être un livre d'entretiens, entre lui et moi, raconte Mouchard-Joffrin. On a même fait quelques entretiens en août. Et puis, son éditeur et lui ont estimé que ce serait plus efficace écrit à la première personne", commente le journaliste, qui explique avoir reçu en réponse de l'Elysée un simple : "Ce n'est pas pour nous"...

Mouchard-Joffrin, journaliste multi-récidiviste de la connivence politique

En 2015, Mouchard-Joffrin avait déjà été "accusé" de participation à l'écriture d'un discours de François Hollande - alors président - prononcé lors de l'admission de quatre figures de la Résistance au Panthéon. Je ne participe ni de près ni de loin à la préparation du discours de Hollande pour le Panthéon. Idem pour (le) Bourget (en 2012)...", avait répondu sur Twitter le journaliste hautain - qui a connu la vie de château dans son enfance - passé par l'AFP et  L'Obs (le Nouvel Observateur et les sanisettes de son propriétaire). 

L
e reste de l'ouvrage est "du Davet et Lhomme".
Sans référence, ni hommage à Davet et Lhomme, estime un proche de l'actuel chef de l'Etat.
Pour l'instant, Emmanuel Macron, qui a reçu dès mardi un exemplaire dédicacé, a mieux à faire que de réagir au livre de son prédécesseur, lequel critique son action. "Mes gouvernements réduisaient les inégalités, celui-là les creuse", écrit par exemple l'ancien président socialiste.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):