POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

dimanche 25 mars 2018

Terrorisme : scandale du militant mélenchonien qui se félicite de l'exécution du lieutenant colonel Beltrame

Ce militant avait été investi candidat de la France Insoumise dans le Calvados

Stéphane Poussier déteste ses compatriotes de droite et milite à l'extrême gauche dans la haine. 

Résultat de recherche d'images pour "Stéphane Poussier Sylvie Roussel"
Ce sexagénaire aurait pu siéger à l'Assemblée aux côtés de Mélenchon, Corbière, Quatennens, Obono ou Ruffin ! Il avait en effet été jugé digne de porter les couleurs de la France Insoumise - avec à ses côtés sa suppléante Sylvie Roussel - dans la quatrième circonscription du Calvados (celle de Deauville, Honfleur, Pont-L'Évêque) lors des dernières élections législatives. 

Or, l'électricien du bâtiment s'est réjoui de la mort du Lieutenant-Colonel Beltrame, l'ancien commandant des gendarmes d'Avranches qui a donné sa vie pour sauver une otage lors de l'attaque islamiste de Trèbes. 
Dans un premier tweet posté peu après 10h, le militant anti-républicain a écrit depuis Dives-sur-Mer : " A chaque fois qu’un gendarme se fait buter, et c’est pas tous les jours, je pense à mon ami Rémi FraisseLà c’est un colonel, quel pied ! Accessoirement, encore un électeur de macron en moins". 

Peut-on être plus odieux, à moins que d'être djihadiste ?... 
Ce cadre de LFI se félicite de l'atteinte préméditée à la vie d'un représentant de l'Etat, un symbole de la République, mais se présenta à la députation. Il faut être pourri, non ? 

Un peu plus tard, le flot de réactions que suscitent les propos de l'extrémiste de gauche, incite le mélenchonien à un débordement de haine :
"Les léche-culs qui chougnent [pleurnichent] sur la mort d'un colonel de gendarmerie, quittez ma page ! Adieu". 
Image associée
Effacé-e-s de la photo de ce totalitaire, comme au bon vieux temps des purges staliniennes.

Embarras de 'La France insoumise' dont les abjections sont étalées 

Tract de Stéphane Poussier aux dernières législatives, aux côtés de sa suppléante Sylvie Roussel. - Aucun(e)Il aura fallu que 'La France insoumise' soit interpellée par de nombreux internautes pour que des cadres de la France Insoumises (retweetés par Jean-Luc Mélenchon soi-même ! sans plus d'investissement personnel) condamnent les propos haineux de leur militant, dénonçant des "propos abjects".
Manuel Bompard le renie. Encore un qui disparaît de la photo...

Dans l'après-midi du 24,
Mélenchon se fendra finalement de quelques mots de stupéfaction: "Honneur terrible : donner sa vie pour sa mission au service des autres. Beltrame, héros de la condition humaine." Un relent de 19e siècle...

Le député LFI de Seine-Saint-Denis Alexis Corbière assure dans le Huffington Post, que
ces messages seraient "aux antipodes de tout ce que l'on pense et de ce que l'on a dit sur le lieutenant-colonel Beltrame". 'On', c'est qui ? Il ne semble pas que ce 'on' soit mélenchonnien...

Une autre voix s'est élevée
Une voix douce comme celle du journaliste Nicolas Henin peut dissimuler une froide détermination à des sanctions implacables :
Dans le même temps, ce gentil garçon qui ne maîtrise visiblement pas le temps médiatique, publie en effet un bouquin qui tombe fort malencontreusement en appelant à "Comprendre le terrorisme"...
Poussier a été placé en garde à vue pour "apologie du terrorisme".

Nous avons parmi nous toutes sortes de francs-tireurs
Ils ne sont pas tous des assassins islamistes. Certains qui ne sont pas nécessairement musulmans mais, 'héros' de La France insoumise et praticiens de leur propre 'taqiya', se revendiquent comme tueurs de la République et de ses représentants.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):