POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mercredi 21 février 2018

Totalitarisme sur C8: Hanouna refuse la parole à la porte-parole LR

Cyril Hanouna refuse que la porte-parole des Républicains parle... de politique

Lydia Guirous était l'invitée de 'Touche pas à mon poste ce lundi soir
, en qualité de porte parole des Républicains

Face à une femme politique, qu'attendait Cyril Hanouna, sinon de la politique ?Ce lundi 19 février, Lydia Guirous, la porte-parole des Républicains, était l'invitée de Cyril Hanouna dans 'Touche pas à mon poste' (TPMP, de H2O Productions, groupe Bolloré). Une présence attendue suite aux propos privés de Laurent Wauquiez à l'EM de Lyon rapportés par 'Quotidien', émission télévisée d'info-divertissement satirique diffusée sur TMC (groupe TF1) et présentée par Yann Barthès, Canal+, vendredi dernier.
VOIR et ENTENDRE la réaction de la porte-parole de LR: 


Cyril Hanouna avait donc limité le débat de l'équipe de C8 (groupe Canal+) aux aspects médiatique et journalistique des déclarations du président du principal parti d'opposition au pouvoir en place. Mais en invitant la porte parole du parti politique, le débat a inévitablement dérivé sur le terrain politique...

"C'est le bal des faux-culs"
Dans TPMP, la porte-parole LR pousse un coup de gueule sur le traitement partisan des paroles de Laurent Wauquiez.
VOIR et ENTENDRE  Lydia Guirous dans un extrait de l'émission  TPMP :

Lydia Guirous a ouvert une piste de réflexion aux journalistes d'investigation qui souhaiteraient mener une enquête à décharge. 
Elle a indiqué que le président de l'EM Lyon, où ont été captées les paroles de l'élu, "est un député de la République en marche... A qui  profite donc le crime ? 
Et de souligner que le principal opposant à Macron Laurent Wauquiez est précisément "dans une très bonne séquence" (...) "Et là, subitement...". 

Des intervenants qui ont quelque chose ou quelqu'un à défendre

Aucun n'est neutre et seul Bernard Montiel renchérira sur le commentaire de la porte-parole : "Vous laissez entendre qu'il y a une complicité peut-être. Ils s'attaquent à la forme parce que le fond est scandaleux et merdique," lâchera ce proche de Macron : lors de la campagne pour l'élection présidentielle de 2017, il avait participé à un meeting de soutien au candidat En marche ! Emmanuel Macron, en avril à Bercy et fut également repéré à la brasserie La Rotonde, où le candidat fêtait sa qualification pour le second tour.

Interrogée par Cyril Hanouna sur l'après-scandale, Lydia Guirous évoqua le programme de son parti : "Nous on continue, on est sur les vrais sujets. Ce matin (...) on a parlé de la baisse du pouvoir d'achat", avant d'être immédiatement recadrée par l'animateur : "On ne veut pas parler de politique ici" ! Ainsi, après avoir initié les attaques contre Wauquiez, Cyril Hanouna privait-il la porte-parole de la parole ! 
Un comportement de totalitaire qui justifie à point nommé la dénonciation du régime actuel qualifié par Wauquiez de "dictature" où l'assemblée est présidée par un candidat choisi par Macron (François de Rugy avait affirmé qu'il renoncerait à sa candidature pour la présidence de l'Assemblée nationale si l'exécutif souhaitait l'élection d'une femme) et où les députés lisent leurs notes éditées par Ferrand, candidat unique à la direction de la majorité présidentielle désigné par Macron...

L'équipe de TPMP ne manqua pas de dénoncer toutefois la méthode utilisée par le journaliste de 'Quotidien', Paul Larrouturou, pour négocier l'enregistrement polémique. Une façon détournée de tacler le présentateur Yann Barthès, dont l'inimitié avec Cyril Hanouna n'est plus à démontrer.

A propos, Lydia Guirous est en décembre 1984 à Tizi Hibel, Algérie.
Féministe engagée, ancienne militante au Parti radical, elle est nommée secrétaire nationale chargée des valeurs de la République et de la laïcité à l'UMP par Nicolas Sarkozy en 2015. Elle est porte-parole du parti Les Républicains entre juin 2015 et janvier 2016 et depuis décembre 2017.
Son livre "Allah est grand, la République aussi", publié en 2014, lui a valu une grande couverture médiatique, surtout après les attentats de janvier 2015 en France. Son mariage à un homme de confession catholique à l'église Saint-Augustin de Paris correspond, selon elle, "à l'esprit d'ouverture qu'incarne ce saint d'origine berbère... Augustin était le trait d'union entre nos deux cultures et nos deux confessions".

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):