POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mercredi 18 octobre 2017

Mélenchon, en fureur : "Touche pas à mon portefeuille" !

Il ne faut pas titiller Jean-Luc Mélenchon... encore moins sur son patrimoine

L'épidermique meneur d'extrême gauche a un tabou, l'argent, quand c'est le sien

Le ministre de l'Economie a mis Mélenchon au défi de comparer son patrimoine au sien, mardi soir à l'Assemblée, voulant appeler à la pudeur certains pourfendeurs du projet de loi de finances 2018, "fait par les riches et pour les riches", selon les députés de la France insoumise.

Le député a dû revenir en séance pour se défendre, avec véhémence

Il avait négligé l'hémicycle et avait manqué l'allusion en direct...

"Je suis disponible", a commencé Mélenchon. "Peut-être que vous avez accordé trop d'importance à la propagande qui m'a attribué des voitures et des appartements", a ensuite lancé le caricaturiste en chef de La France Insoumise (LFI). 

"Je suis fier de mon compte en banque et je ne dois rien à personne. 
Je ne vous laisserai pas sous-entendre que quoi que ce soit puisse être suspect chez moi", a-t-il encore éructé.
Concluant avec sa subjectivité coutumière : "Je suis honnête".
Son honnêteté n'était pas encore en question, mais plutôt celui du niveau de sa tranche d'imposition. 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):