POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

lundi 16 octobre 2017

La "pédagogie" de Macron laisse 61% des Français au bord du chemin dimanche sur TF1

Le "héros politique " a foiré son coup de com' sur TF1

Les "gens qui ne sont rien", les "fainéants" et les "cyniques" auraient préféré voir la météo avant de s'assoupir devant la télé...


Macron creuse sa tombe
Pour endiguer sa baisse de popularité, le président de la République comptait sur ce premier entretien télévisé de son quinquennat.
Sa parole étant rare, sa prestation visait à un rapprochement avec les Français qui le trouvent arrogant et sa politique insupportable.  Plus de six Français sur dix (61%) "exposés à la prise de parole du président" de la République, disent ne pas avoir été convaincus par l'intervention du chef de l'Etat sur TF1 et LCI, dimanche 15 octobre, selon un sondage Harris Interactive pour RMC publié lundi. 

Seules 39% des personnes interrogées ont plus ou moins adhéré à son propos, tandis que 24% des sondés se disent "pas du tout convaincus" - soit approximativement sont score (24%) au premier tour de la présidentielle - et 37% "plutôt pas convaincus". 
En revanche, les "lettrés" qui se flattent de comprendre sa "pensée complexe", 7% des sondés affirment avoir été "tout à fait convaincus" et 32% "plutôt convaincus".
Il faut que Macron aille se faire voir à ...Las Vegas 

Le président Emmanuel Macron lors de son interview télévisée, le 15 octobre 2017 à l'Elysée, à Paris
Indépendamment du jugement global, 50% des Français déclarent avoir été convaincus lorsque le président a évoqué les sujets internationaux, 40% lorsqu'il était question de la politique économique et 35% de la politique sociale. 

Au cours de l'entretien, Emmanuel Macron a notamment dû défendre son usage d'un vocabulaire peu châtié souvent blessant, voire insultant, et tenter de démontrer qu'il n'est  pas plus un "arrogant" que le "président des riches". Le sondage tend à prouver que seuls ceux qui cherchent l'aventure à l'étranger lui trouve quelqu'intérêt, sans pour autant vouloir revenir vivre leur quotidien. 

Alors que la politique du président de la République penche à droite, 56% des Français estiment que le projet d'Emmanuel Macron est à la fois de gauche et de droite. C'est dire que sa politique est aussi trouble que le personnage: ses efforts pour convaincre un jour favorable, à une heure de grande écoute et sur la première chaîne nationale ont fait flot.
38% accusent le projet du chef de l'Etat de correspondre "à une politique de droite" et 6% à "une politique de gauche." 

Dommage que les Français de l'étranger ont quitté le pays...
 
Une campagne est d'ailleurs en cours tendant à accréditer l'idée que, malgré son regard louche, Macron peut inspirer confiance et qu'ils aspireraient au retour. 

Enquête réalisée en ligne le 15 octobre 2017, à l'issue de l'interview d'Emmanuel Macron sur TF1 et LCI, auprès d'un échantillon de 856 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):