POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

lundi 13 avril 2015

Parti socialiste fracturé sur l'essentiel: l'économie

La semaine du Congrès, décisive pour le PS

Les grandes manœuvres pour le congrès de Poitiers (du 5 au 7 juin) 

Ville et département perdus par le PS...
Elles ont duré jusqu'à la date limite du dépôt des motions, fixée au vendredi 10 avril à minuit. Ces textes d'orientation de la ligne du parti, qui seront soumis au vote des adhérents le 21 mai, permettront de désigner le premier secrétaire du parti.
Le suspens est très léger, car Jean-Christophe Cambadélis devrait conserver le poste où il avait été coopté. Certes, "Camba", ex-trotskiste dont le nom de révolution était "Kosta" (le Grec) n'était pas tranquille jusqu'à ce que Martine Aubry se couche... (sur sa liste) ! Après avoir menacé mardi devant ses proches de faire sa propre motion si elle ne recevait pas d'ici une semaine "des signaux forts" de l'exécutif, l'amère de Lille, affaiblie par la perte du Conseil générale PS aux dernières départementales, s'est finalement résignée ce mardi à apporter son soutien à la motion de synthèse que déposera le patron du PS. Plusieurs lieutenants d'Aubry, comme les députés Jean-Marc Germain (époux Hidalgo Âne) et François Lamy, devraient eux aussi signer la motion du premier secrétaire. Au grand dam de certains frondeurs. "Tous les gens qui pensent la même chose devraient être dans la même motion", déplore l'un d'entre eux. "Aubry n'a pas envie d'être première secrétaire. Sans elle, ça nous enlève la force de son aura", avoue un autre, en déshérence.
Pendant que l'aile gauche se réunissait presque tous les jours, l'aile droite du PS n'était pas en reste. Le Pôle des réformateurs souhaite d'ailleurs que plusieurs de ses orientations soient prises en compte par Cambadélis.

Ce que les socialistes tentent de faire passer aux Français tient en 160 pages d'un jargon archaïque et de formules ringardes susceptibles de ne choquer personne. Les quatre motions en lice pour le congrès de Poitiers, du 5 au 7 juin, ont rendu leur copie, samedi 11 avril, lors du conseil national du parti. Chacune a son style : 

- la motion A incarnée par l'apparatchik Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire coopté du parti, lance une adresse aux Français pour "Le renouveau socialiste", forme un large assemblage hétéroclite, d'un Gérard Collomb, droitier, à une Martine Aubry, frondeuse ralliée pour mieux nuire de l'intérieur; 

Guedj, Baumel, Amirshahi et Maurel,
au premier rang
- la motion B des frondeurs authentiques, que Christian Paul anime à l'aile gauche du PS (dont Daniel Goldberg), avec le chauffeur de salle, Benoît Hamon, dont les relations avec Martine Aubry sont très mauvaises (et Guillaume Balas, Pouria Amirshahi), en attendant le retour d'Arnaud Montebourg, et qui propose "un contrat de majorité" pour ressouder la gauche. "Notre motion dément tous les pronostics des gens qui n'ont pas intérêt à la voir exister", se console de son côté un autre frondeur, Laurent Baumel, comme Gaëtan Gorce ou Emmanuel Maurel;

- la motion C, "Osons un nouveau pacte citoyen et républicain" avec Florence Augier, secrétaire nationale chargée de la vie associative et proche de Pierre Larrouturou, de feu Stéphane Hessel et d'Isabelle Attard (ex-EELV);

- et la motion D ,"La fabrique socialiste" portée par Karine Berger, qui - outre Liem Hoang Ngoc, Alexis Bachelay Valérie Rabault, et Yann Galut (ci-contre) - décline avec la précédente motion un catalogue de près de 200 propositions concrètes.

Aussi vigoureux que théorique, le rejet du "social-libéralisme" de Valls semble réunir les quatre listes

L’ensemble des textes tente la quadrature du cercle socialiste
Emmanuel Cosse (EELV) joue
sa partition de violon auprès de Valls
si global et flou qu'il puisse être. Pour l'occasion, il s’inscrit dans l’éco-socialisme, sorte de social-écologie (exemple du jargon PS), qui se veut une "synthèse entre la social-démocratie et l’écologie politique" (motion A). 
"Dans la social-écologie, la valeur n’est pas dans la quantité de biens produits, mais dans la qualité de biens partagés", maintient toutefois la motion D. 


Globalement, chaque texte articule sa réflexion en déclinant les valeurs républicaines. "Au-delà des valeurs durables du socialisme, l’égalité sans laquelle il n’y a pas de liberté, la laïcité, l’internationalisme, le féminisme, le progrès social et écologique, la nouvelle social-démocratie doit porter l’idée d’une société"... 
Et la ligne économique, trop clivante ?


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):