POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

samedi 4 octobre 2014

La Manif pour tous manifeste pour la défense de la famille, le 5 octobre

La Manif pour tous, des Français demandent à être entendus

Deux manifestations sont prévues à Paris et à Bordeaux pour la famille et contre la GPA.
Comment faire: lien
Les opposants pacifistes à la PMA, la GPA et au genre qui menacent l'équilibre de la famille sont appelés à manifester dimanche, moins d'un an et demi après la promulgation de la loi Taubira et le premier mariage gay, et huit mois après son dernier défilé.
Les organisateurs de La Manif pour tous (MPT) vous attendent 
à Paris entre la porte Dauphine et Montparnasse (13 heures) 
et à Bordeaux autour de la place des Quinconces (14 heures).

"C'était évident et nous l'avions annoncé : après le mariage pour tous, voilà la PMA, la GPA, le genre", dénonce un tract distribué à 1,6 million d'exemplaires. Procréation médicalement assistée, gestation pour autrui et prétendue théorie du genre niant les différences entre les sexes : voilà les nouveaux objectifs de la MPT. 
À Paris, deux banderoles ouvriront le cortège : 
"L'humain n'est pas une marchandise" 
et 
"Pour l'abolition universelle de la GPA"
"La GPA doit être combattue à tout prix", insiste -pendant qu'il est temps -Ludovine de la Rochère, présidente de ce mouvement né en 2012 contre le mariage entre personnes de même sexe, malgré le Pacs.

L’organisation All Out ne craint pas de provoquer des affrontements

Ces activistes ont
décidé de s'opposer à la Manif pour tous
avec une pétition en ligne, histoire de mobiliser les professionnels de la manif pour l’égalité des droits, quels qu'ils soient. "Si nous rassemblons 200.000 Français pour l'égalité avec une pétition géante, l'équipe d'All Out en France ira remettre [la pétition] aux politiques, sur les plateaux télé et même pendant la manifestation anti."
 
Avec 210.000 signatures supposées indiscutables (recueillies dans le monde entier et non pas seulement auprès de Français), All Out a rencontré Laurence Rossignol, féministe active et étrangement secrétaire d’État chargée de la Famille, ce vendredi matin. "Cette pétition montre l’incroyable énergie qui règne partout en France pour faire gagner l’amour et l’égalité", commente Guillaume Bonnet, directeur de campagne en France pour All Out dans le "Nouvel Observateur". "Pour les Français, défendre leur famille, c’est défendre toutes les familles", estime-t-il. "Une famille est fondée sur l’amour, qu’elle soit homoparentale, monoparentale, recomposée ou divorcée. Il n’y a pas de définition unique et c’est cela que nous voulons protéger", insiste-t-il. 

Les fondateurs de ce mouvement internationaliste, André Banks et Jérémy Heimans, ont conçu All Out alors même qu’ils fondaient Purpose, une société d’intérêt public de droit étranger qui  rassemble des experts et praticiens du de l'agitprop dans le monde entier pour financer, lancer de nouvelles organisations dédiées aux mouvements sociaux.

Les préfectures autorisent les confrontations.
Parce que les rassemblements de La Manif pour tous soient annoncés de longue date, la riposte de All Out (en français, "par tous les moyens"!, véritable volonté d'en découdre, une inquiétante menace, donc), le même jour, sur la place de la République à Paris est une grave provocation. 1.800 personnes annoncent leur participation sur Facebook. "Nous ne sommes pas dans la convocation du nombre : notre mobilisation a pour but de mettre les visages des familles françaises, dans toute leur diversité", explique Guillaume Bonnet. "Il s’agit de compléter la mobilisation citoyenne en ligne."
Les forces de l'ordre devront garder la tête froide et traiter les parties équitablement.

Plusieurs dizaines de députés et de sénateurs défileront dimanche. 

Les élus de droite se mobilisent.
 
Alors que François Fillon et Alain Juppé ne comptent pas s'exposer en remettant en cause l'union des couples homosexuels et en s'affichant dimanche, une quarantaine de députés et de sénateurs participeront à la "Manif pour tous", pour protester contre la GPA et l'adoption par des couples d'homosexuels d'enfants conçus par PMA. Ainsi, une rencontre entre plusieurs dizaines d'élus UMP et Ludovine de la Rochère, la présidente du mouvement, a eu lieu mercredi à l'Assemblée Nationale, alors que la réforme du congé parental, donne du grain à moudre à la Manif pour tous

Contre-disant la désinformation de la presse qui assure que les ténors seront absents, Hervé Mariton, candidat à la présidence de l'UMP ou encore Henri Guaino figurent parmi les élus de droite qui ont prévu de défiler dans les rues de Paris. L'ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy s'élève en effet contre "la marchandisation totale des corps et des enfants." Le député UMP explique : " On est en train de détruire la politique familiale. Trop c'est trop, ces attaques contre la famille et la filiation sont insupportables."

Laurent Wauquiez, autre ténor, devrait y être. L'ex-ministre a d'ailleurs affirmé vouloir "abroger la loi Taubira" sur LCI, la semaine dernière. Le député, un proche de Nicolas Sarkozy, se prononce également "contre la PMA et la GPA".

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):