POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mercredi 1 octobre 2014

Hollande fait augmenter la redevance télé de 3 euros en 2015, en plus du reste

Promis par Hollande, l'entr'acte dans l'augmentation des taxes n'est encore pas pour maintenant

"Il n'y aura pas d'impôts supplémentaires", promettait François Hollande
il y a dix jours, confirmant les propos de Manuel Valls.
Les Français se sentent bernés. 
Le 18 septembre dernier, François Hollande, s'exprimant sur l'Europe, affirmait que la France n'irait pas plus loin que les efforts déjà consentis, afin de ne pas mettre à mal la croissancrefuse la rigueur,
maise. Or, alors que La Poste annonçait ce matin une hausse historique du prix du timbre, Michel Sapin, le ministre des Finances a confirmé une augmentation des taxes sur le gasoil et l'on a appris aussi que le projet de budget 2015 prévoyait une augmentation de la "contribution à l'audiovisuel public", tandis que dans le même temps, ce sont les tarifs de GDF Suez qui repartent à la hausse.
En octobre, avant l'hiver, les tarifs réglementés de GDF Suez vont grimper de 3,9%. La Poste a annoncé que les tarifs du courrier augmenteraient en moyenne de 7% au 1er janvier. Quelles que soient les motorisations, anciennes et polluantes ou récentes qui sont propres, le gazole de 2 centimes par litre, pour 60% des automobilistes. Et cela ne s'arrêtera pas là. En effet, les parlementaires ont déjà voté une hausse de la taxe carbone, qui frappera le diesel et les autres carburants. Applicable dès le 1er janvier 2015, bien que la ministre de l'Environnement n'y soit pas favorable (suite à ce désaveu, Ségolène Royal va-t-elle démissionner??), elle se chiffre elle aussi à 2 centimes. Soit, au total, une hausse de 4 centimes de plus par litre l'an prochain pour les propriétaires de véhicules diesel, riches ou pauvres.


Le 21 juin 2013, la ministre de la Culture avait ouvert "la piste" (inexplorée?) d'une redevance TV élargie et elle avait aussi évoqué une "contribution à l'achat" sur les appareils connectés - dont les ordinateurs, tablettes, smartphones, etc - pour aider la Culture.
Ce gouvernement ne nous a donc pas encore tout dit de l'ampleur du "racket" qu'il prémédite.

Les Michèle Cotta et autres bénis-oui-oui du PAF et des media en général se gardent de sortir la calculette et assurent que le pouvoir d'achat reste intact et que la consommation va reprendre comme si de rien n'était.

La redevance audiovisuelle va augmenter de 3 euros en métropole en 2015, selon le projet de budget 2015.

Et France 2 refuse la rigueur,
mais veut plus de pub !

Regarder la télé va vous coûter un peu plus cher. Le projet de budget de l'Etat en 2015, présenté mercredi, prévoit une augmentation de la redevance télévision, 3 euros en métropole et un euro en Outre-mer
La contribution atteindra 136 euros en métropole et 86 euros dans les départements d'outre-mer en 2015, selon le texte diffusé par le gouvernement. Cette recette sera en partie affectée à la société TV5 Monde, en remplacement de la subvention actuellement versée. Pour l'autre partie et le montant de ce qui en restera, c'est le flou...
La multitude de chaînes de service public a un coût insupportable. Si la "contribution à l'audiovisuel public" augmente, c'est que les comptes de France Télévision sont précaires. Le syndicat Force Ouvrière du groupe a rappelé que lors du premier semestre 2014, les recettes publicitaires de France Télévisions se sont "érodées" de 4%. La faute aux programmes peut-être aussi. Toujours selon FO, il manquerait 420 millions d’euros au budget de France Télévisions. Les dotations de l’Etat au groupe public depuis 2009 n’auraient pas tout à fait compensé le manque à gagner des recettes publicitaires, bien qu'elles soient toujours plus militantes dans l'air du temps et racoleuses. Le co-gestion de FO est-elle exempte de reproches?


Faut-il que les Français entretiennent  
une caste de journalistes, experts et consultants?

La pression sur France Télévisions est particulièrement forte pour 2015, année où
le groupe -comme le gouvernement !- ambitionne de revenir à l'équilibre. C'est pour cette raison qu'une porte a été entrouverte au retour de la publicité après 20 heures. A partir d'octobre, quatre chaînes régionales de France 3 diffuseront des spots publicitaires à 20 heures 10. Les 10 millions espérés de cette mesure viendront se rajouter à l'argent supplémentaire attendu de la hausse de la redevance.
Pour nous, la question est celle de la sauvegarde du pouvoir d'achat, de la bonne gestion (et des économies de gestion et salariales) du groupe et de la casse par la pub du temps de sommeil des enfants fatigués par les nouveaux rythmes scolaires.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):