POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mardi 21 octobre 2014

Suspension de l'écotaxe: Royal prive Hidalgo de ressources au budgrt de paris

Hidalgo tacle Royal sur l'écotaxe

La maire socialiste de Paris
Anne Hidalgo a très sévèrement jugé lundi la décision de la ministre de l'Écologie Ségolène Royal d'abandonner l'écotaxe. 

"On ne peut pas travailler comme ça, ce n'est pas sérieux. J'appelle cela un travail pas sérieux et pas respectueux des collectivités locales", a fulminé l'édile lors d'un déjeuner avec la presse en marge du Conseil de Paris. "On ne peut pas dire à la fois qu'on va accueillir la COP 21 (la conférence mondiale sur le climat, NDLR) dans un an et sur une mesure comme ça se mettre en retrait. Qu'est-ce que c'est que ça, ce n'est pas possible, c'est un manque de volontarisme qui est plus que critiquable, et dommageable, d'abord pour la santé publique et ensuite pour nos finances", a-t-elle poursuivi.

La Ch'tite maire, épouse Jean-Marc Germain, l'un des "frondeurs" proches de la de Martine Aubry, a rappelé que l'annonce de l'abandon est intervenue quelques jours après l'approbation par le Conseil du Paris de l'application du dispositif sur le périphérique. L'écotaxe perdue devait rapporter cinq millions d'euros à la Mairie de Paris. "C'est vraiment une mauvaise façon. On s'est engagés, on a voté le mois dernier l'expérimentation sur Paris dans la perspective en 2015 de pouvoir percevoir la taxe sur les camions polluants, et sans même recevoir un coup de fil, on apprend que le truc est balancé par pertes et profits. Franchement, ce n'est pas possible", s'est-elle encore emportée. 

Commentant
la dernière initiative de M.-S. Royal pour remplacer l'écotaxe, une vignette sur les camions étrangers, donc européens, Anne Hidalgo a mis en doute sa faisabilité. "Je ne suis pas sûre qu'on puisse le faire, voilà !"

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):