POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mardi 28 octobre 2014

Deux Femen ont interpellé Hollande sur leur droit à ...l'"exhibitionnisme politique" !

Garde rapprochée poreuse: le président de la République est très exposé

Les minorités révolutionnaires peuvent tout se permettre
Spectacle de rue et
divertissement sexuel offerts
Les deux excitées aux seins nus  ne seraient donc pas des "exhibitionnistes sexuelles"...
Elle avaient ce matin une nouvelle page de leur histoire à raconter. 
Deux militantes du groupe Femen internationaliste ont interpellé François Hollande alors qu'il faisait un petit tour  au "Laboratoire des histoires", association bidon fondée en 2011 par Philippe Robinet, le patron des éditions Kéro, mais qui a reçu en juin le label "La France s’engage" (!), décerné à des projets innovants et à forte utilité sociale (sic). 

"Est-ce que ceci est un acte politique ou une exhibition sexuelle?" 

lui ont lancé les deux féministes dépoitraillées. Ce qui est sûr, c'est que "ceci n'est encore pas une pipe", comme l'explique Magritte... 
Alors, goguenard, le chef de l'Etat a sottement répondu comme il lui était conseillé : "Je vous ai compris" !...
VOIR et ENTENDRE la scène:

On observe que, si contesté qu'il soit, voire détesté, le président socialiste n'est pas protégé. 
Et donc exposé. On voit mal le petit freluquet Gaspard Ganzer se mettre en travers d'un éventuel assaillant ! Les anarcho-révolutionnaires se sentent en effet intouchables depuis deux ans, de Notre-Dame-des-Landes au barrage de Sivens et il ne faudrait pas qu'un fanatique se croie soudain investi d'une mission fatale, histoire de mériter le paradis altermondialiste.
Le grand sec au masque de barbouze qui ne lâche pas Hollande d'une semelle est-il aussi compétent qu'antipathique ?  

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):