POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

vendredi 26 septembre 2014

Hervé Gourdel, trahi par son guide franco-algérien

La justice s'intéresse au guide d'Hervé Gourdel

Le ver islamiste dans le fruit français


L'un des quatre Algériens qui accompagnaient Hervé Gourdel lors de sa randonnée en Kabylie est toujours entendu par les autorités algériennes.

Français à part entière, "Karim O." a fait la démarche de contacter le Français
Le Français d'origine algérienne était de retour en Algérie depuis environ un mois lorsqu'il a contacté Hervé Gourdel via Facebook pour offrir de l'accompagner dans le très dangereux massif de Djurdjra, Kabylie, lieu historique de maquis investi par les djihadistes se réclamant de l'Etat islamique.

D'après les informations de BFM TV, ce "guide de haute montagne" non déclaré aux autorités algériennes, est considéré comme le "suspect numéro un" dans les recherches des autorités sur la complicité des ravisseurs d'Hervé Gourdel.

L'auteur du piège est en garde à vue

Le Franco-Algérien qui habitant à ...Lille, est entendu à Bilda depuis ce jeudi après-midi . Selon le droit algérien, il peut être maintenu en garde à vue jusqu'à 20 jours, puisqu'il s'agit d'affaires liées au terrorisme, indique BFM TV.

Les trois autres Algériens qui accompagnaient le Français ont également été placés en garde à vue, et attendent d'être entendus. Ces amateurs de randonnées en haute montagne s'étaient rendus aux autorités après avoir été relâchés par les ravisseurs d'Hervé Gourdel, ce qui avait éveillé les soupçons.
Selon la loi algérienne, les quatre ressortissants auraient dû prévenir les autorités qu'ils accueillaient un étranger.

La question est posée du maintien de la double nationalité dans le droit français.
La maire de Lille était absente à la marche blanche de Saint-Martin-Vésubie en hommage au guide français trahi par un binational.

Cet après-midi devant la Grande mosquée de Paris, binationaux ou non, les musulmans de France se déclareront contre Daesh (Etat islamique, en français): "Nous sommes aussi de 'sales Français' ", sans risque, puisque la démocratie les protège de la trahison et de l'égorgement.



1 commentaire :

  1. Notons également que le site des "Fils de France" n'a pas d'avis, de position officielle, ni même de commentaires ou condoléances, suite à l'égorgement barbare d'Hérvé Gourdel.
    Ceci est interloquant et après l'appel au soutien des palestiniens rédigé le 24 Juillet dernier, nous donne une meilleure vision du discours et du credo de M. Camel Bechikh.
    http://www.filsdefrance.fr/
    Que la maire de Lille ne soit pas partie prenante du cortège n'est en rien surprenant puisqu'elle appartient à cette famille démagogue qui légitime le terrorisme national depuis 30 ans...

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):