POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mercredi 24 septembre 2014

Confusion gouvernementale: le projet Transavia Europe d'Air France est-il oui ou non abandonné?

Grande confusion sur l'avenir de la compagnie à bas-coût française

Air France renonce à son projet pour Transavia, assure Vidalies
Le secrétaire d'État aux Transports a annoncé mardi soir qu'Air France a renoncé à son projet d'expansion en Europe de la compagnie aérienne low-cost Transavia. Vidalies a toutefois soutenu le développement de Transavia France, qui pourrait "créer 1.000 emplois, dont 250 de pilotes". "Ce projet doit aller jusqu'au bout', a-t-il insisté.

Vidalies parle pour Air France sur la radio RMC. "Le projet Transavia Europe est abandonné par la direction" d'Air France, a-t-il déclaré , précisant avec force que "le projet n'est pas suspendu pour trois mois, il est retiré" !

Le secrétaire d'État a en outre estimé qu'"il n'y a plus aucune raison pour que la grève [des pilotes] continue", soulignant que le mouvement social coûte "15 millions d'euros par jour" à Air France.

Air France estime en revanche qu'il est prématuré de parler d'abandon du projet d’expansion en Europe de sa filiale à bas-coût 

Un porte-parole d’Air France a aussitôt réagi à l'ingérence du secrétaire d'Etat. "Aucun changement dans les négociations ne permet d’affirmer que ce projet est retiré. La proposition reste de suspendre ce projet et d’ouvrir une large concertation, un large dialogue avec les partenaires sociaux d’ici à la fin de l’année, comme avancé par la direction lundi", a déclaré ce porte-parole.

Le membre du gouvernement Valls tue le dialogue avant l'ouverture de la concertation
"Si ce dialogue, comme l’ont répété a de nombreuses reprises Alexandre de Juniac [PDG d'Air France-KLM] et Frédéric Gagey [PDG d'Air France] ne devait pas aboutir, le projet serait alors retiré. Mais il est prématuré d’annoncer aujourd’hui que ce projet est d’ores et déjà retiré", a ajouté le porte-parole.

A noter qu'Air France- KLM est une société anonyme et qu'
avec 15,9% de parts, l'Etat n'est pas majoritaire. L'interventionnisme du gouvernement est donc parfaitement intolérable.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):