POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

samedi 16 août 2014

Rugby féminin : le XV de France s'incline en demi-finale face au Canada

Najat Vallaud-Belkacem échoue dans sa propagande féministe

Forcing médiatique sur commande
Dans les régimes totalitaires, le sport est vecteur d'idéologie. 
Or, l'actuelle ministre de la Jeunesse et des Sports qui est aussi celle des Droits des femmes était porte-parole du précédent gouvernement. Najat Vallaud-Belkacem a donc tout naturellement mélangé les genres et offert un mix de propagandes, fait prioritairement de promotion du féminisme et accessoirement du rugby. Le service public qui,  sans sourcillerdiffuse les éléments de langage du pouvoir depuis deux ans, était encore mobilisé et a accompli sa mission avec ses gros godillots habituels. 
Son critère était trivialement comptable, non seulement pour des raisons de recettes publicitaires, aubaine des gestionnaires insouciants de France Télévisions, mais aussi de militantisme basique en faveur des femmes dans le rugby, sport viril, réputé brutal mais surtout macho. Les chaînes publiques qui avaient reçu le privilège de la retransmission de l'événement, auraient rassemblé des foules d'admirateurs sortis de nulle part, notamment en demi-finale, comme lors des précédentes rencontres de la coupe du monde de rugby féminin. "Samedi soir, il y avait du monde devant la télé. Et surtout, derrière les Bleues!" lit-on ici ou là. "Au total, les Bleues ont réuni près de 2 millions d'amateurs d'Ovalie: le meilleur score d'audience de l'Histoire pour ce sport." 

Plus l'intox est énorme, moins elle passe de nos jours. 
Et L'Express dénonce le canular de Najat Vallaud-Belkacem, titrant "Non, le rugby féminin n'a pas battu des records d'audience" et ajoutant "Avec une demi-finale mercredi, la médiatisation du rugby féminin pourrait encore s'accroître avant de retomber dans l'oubli dès la fin de la compétition"... 
Et de citer Daniel Bilalian, directeur des sports du groupe France Télévisions, qui plaque au sol les prétentions de la nouvelle ministre: "Ce succès ne tombe pas de l'armoire. Cela fait plusieurs années que France 4 investit dans le sport féminin, dont certaines disciplines, comme le rugby - hier en devenir - commencent à trouver un large public. Le partenariat avec la Fédération française de rugby et l'International Rugby Board (IRB) porte ses fruits." La ministre socialiste aurait-elle ainsi tenté de profiter d'une dynamique qui ne lui doit rien?

Mais, selon les godillots de la presse, le groupe France Télévisions aurait créé la surprise -sur décision gouvernementale- avec France 4, devenue, le temps d'un soir, la quatrième chaîne de l'Hexagone, grâce à la coupe du monde de rugby féminin, dépassant M6, mais loin, très loin derrière TF1 et France 2 qui réalisent tous deux de très bons scores d'audiences avec leurs jeux télévisés, dont Fort Boyard pour France 2 qui n'avait pas pris le risque de livrer des filles hommasses aux sarcasmes des beaufs du début de soirée.

Les Bleuettes ont fait illusion, comme les Bleus du Mondial de foot

Le football américain a
d'autres atouts...
Leurs homologues masculins du ballon rond ont rêvé aussi longtemps qu'ils n'ont eu qu'à affronter des petites équipes d'un groupe peu relevé et se sont effondrés face à la première grande équipe. Pour leur troisième match de coupe du monde, samedi soir à la maison (Marcoussis, dans l'Essonne), les féminines du  XV de France ont battu 17-3 l'Australie, nation où les hommes occupent tout l'espace rugbystique. Toujours devant leur public au Stade Jean Bouin, à Paris, nos joueuses ont perdu leur demi-finale de Coupe du Monde de rugby face à une équipe du Canada particulièrement déterminée, mais à laquelle les hommes ne font aucune ombre.

Vallaud-Belkacem a profité au maximum d'atouts exceptionnels
La Lingerie Football League,
rebaptisée Legends Football League,
est un championnat parallèle de
 football américain féminin
... en petite tenue.
Le patron des sports de France TV a expliqué ce succès relatif d'audience. "Cette Coupe du monde est organisée pendant une période bien choisie: le Mondial de football et le Tour de France sont terminés. Donc les amateurs de sports sont disponibles. De plus, sur le plan sportif, la pratique du rugby féminin, basée sur des passes, du mouvement, est attrayant".


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):