POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

lundi 21 juillet 2014

Guérilla urbaine de Sarcelles: B.Le Maire demande l'expulsion des terroristes étrangers

"Incidents" (TF1) de Sarcelles : Le Maire réclame un peu de la fermeté

Le député UMP, Bruno Le Maire, exige
que "soient arrêtés, jugés et condamnés"
Doigt d'honneur d'un pro-palestinien à l'interdiction gouvernementale
les auteurs des débordements en marge des manifestations pro-palestiniennes  

Et si certains étaient étrangers, il réclame leur expulsion du territoire.

Et le député de l'Eure n'est pas seul sur cette ligne




Manifestant antisémite en soutien à la Palestine,
à Barbès, 18e arrondissement de Paris, le 19 juillet 2014


Le fillonniste Éric Ciotti estime que le gouvernement est trop laxiste.

Guillaume Larrivé, député UMP de l'Yonne, souhaite quant à lui que l'exécutif prenne des mesures radicales. Sur Twitter, il considère que "l'autorité de l'État est défiée par des voyous et des islamistes" et demande que le gouvernement réagisse "avec la plus grande fermeté." Il propose d'expulser les personnes de nationalité étrangère ayant participé à ces événements. "S'il apparaît que des étrangers ont participé aux violences des derniers jours, le gouvernement doit les expulser en urgence", partage-t-il sur le réseau social.
Il faut que le Gouvernement rende compte, à l'Assemblée nationale, de l'action menée, au plan juridique & opérationnel, face aux émeutiers.

La question de la démission est posée concernant les élus qui ne respectent pas la décision républicaine du gouvernement d'interdire la manifestation 

Xavier Bertrand dénonce une situation d'une extrême gravité.

Le député UMP, Xavier Bertrand, se dit prêt à soutenir le gouvernement dans son combat contre l'antisémitisme. 
Il appelle les Républicains à réagir après les débordements de ce week-end lors de manifestations pro-palestiniennes.

Quel sera le sort des élus qui ont défié le pouvoir républicain ?

Les élus qui ne respectent pas la décision républicaine du gouvernement d'interdire la manifestation posent la question de leur démission.
Le maire du 2e arrondissement de Paris Jacques Boutault a  bravé l'interdiction gouvernementale de se rassembler contre Israël. Maire extrême gauche, Jacques Boutault est membre d'Europe Écologie Les Verts, cofondateur du CAL (Comité d'Action Lycéen) et militant associatif à Droits devant !, Greenpeace, Les Amis de la Terre ou encore Attac...   

Patrick Le Hyaric
, euro-député, s'est également affiché aux côtés des fanatiques musulmans.



Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):