POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

lundi 14 juillet 2014

14-Juillet : Hollande hué par des manifestants sur les Champs-Elysées

Sa descente des Champs 2014 confirme l'impopularité de Hollande dans les sondages

François Hollande n'était toujours pas à la fête

Il s'est encore fait copieusement huer lors de sa descente des Champs-Elysées avant le défilé du 14-Juillet. Histoire de minimiser l'impopularité du souverain socialiste, la presse socialiste désigne les seuls manifestants du mouvement "Hollande démission" et individualise le mécontentement en nommant David van Hemelryck à l'origine de ces sifflets: réducteur ! 
video
VOIR et ENTENDRE maintenant l'interpellation musclée de l'opposant en 2013:

"C'est une question de droits de l'homme"

La chaîne i-télé (groupe Canal+) a saisi des sifflets depuis la foule tenue à distance, mais en a profité pour tendre le micro à des militants socialistes placés là pour assurer la riposte.

Le chef de file du mouvement en pointe contre Hollande et sa clique a été interpellé. Il n'a pas compris cette décision des forces de l'ordre : "Quel est le crime dans le fait de huer un président?", s'est-il interrogé. "Le 14 juillet, c'est un jour de liberté. C'est une question de droits de l'homme. Nous avons le droit de contester", a-t-il insisté, au lendemain de violences de militants pro-Hamas lâchés dans Paris - avec l'autorisation de la Préfecture -  et d'attaques contre deux synagogues.

La cible de i-télé n'a d'ailleurs pas été le seul opposant interpellé par la police


A la vérité et comme le rapporte RTL, les forces de l'ordre ont procédé à plusieurs arrestations aux abords des Champs-Elysées.

Positionné au même endroit, le HuffPost propose un tout autre montage:

Le PS avait éparpillé des militants postés le long des Champs-Elysées.

L'opération avait déjà eu lieu le 11 novembre 2013 quand le Parti socialiste avait prévu qu'il serait hué par des opposants au mariage pour tous.
VOIR et ENTENDRE une video que l'AFP n'a pas diffusée en 2013...

On trouve en revanche ce document sur Canal+ montrant déjà l'indignation d'un Français apparemment "ordinaire", en des termes étrangement identiques à ceux prononcés cette année par la militante dénichée par i-télé (ci-dessus) 

Le petit homme indigné était en fait un professeur d'histoire de 25 ans, militant au PS, Thibault:


Selon une journaliste d'Europe 1 sur place, des intermittents du spectacle pourraient aussi être à l'origine des sifflets et compter parmi les personnes interpellées.



Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):