POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mardi 10 juin 2014

Remue-ménage à l'Elysée: trois conseillers de François Hollande jettent l'éponge

Les conseillers de l'Elysée n'en peuvent plus de Hollande 

Ils auraient voulu servir un chef d'Etat
Une demi-douzaine de conseillers quittent le cabinet de François Hollande
Parmi eux, trois sont identifiés, selon une révélation d'Europe 1. En partance, figurent
Claude Sérillon, calamiteux chargé de la communication, 
David Kessler, conseiller culture (soutien de l'association Isota qui milite pour le mariage et l'adoption d'enfants par des couples homosexuels et ex-directeur du magazine Les Inrockuptibles, propriété de l'un des repreneurs du journal "indépendant" Le Monde et du Nouvel Observateur, puis directeur de la publication de la version française du Huffington Post) 

et le secrétaire général adjoint Emmanuel Macronchargé des affaires économiques en tandem avec Nicolas Revel (fils de l'académicien Jean-François Revel et de la journaliste Claude Sarraute) et ex-banquier d'affaires chez Rothschild, propriétaire de Libération devenu millionnaire depuis sa négociation du rachat par Nestlé d'une filiale de Pfizer. Il quitte la présidence "pour mener des projets personnels dans les domaines de l’enseignement et de la recherche", indique JP Jouyet qui précise qu’il a les moyens de ne rejoindre "ni une banque ni une entreprise" ... dans les prochains mois.

Un autre, intime du président, Faouzi Lamadaoui, soupçonné de fraude fiscale, pourrait également quitter son poste.

Les seuls changements, et ils ébranlent l’Elysée 

L'Elysée ne communique pas sur les raisons de ces abandons de postes, mais d'aucuns imagine aisément l'exaspération de ces fidèles au bord du burn-out. 

Hollande leur préférerait des femmes pour leur endurance et leur souplesse. Cette annonce intervient quelques jours après l'annonce du départ de Thierry Rey, ancien judoka, qui sera nommé le 25 juin dans le corps de l’inspection générale de la Jeunesse et des sports, sera remplacé par Nathalie Iannetta, séduisante journaliste de Canal+ (photo ci-dessus), spécialiste du football, mais qui pourrait aussi bien faire elle-aussi du cinéma...
La parité et l'égalité entre les sexes dussent-elle en souffrir,
l'équipe présidentielle sera complétée de deux autres femmes: Laurence Boone, économiste (ci-contre à gauche) - venue du monde de la finance internationale (Bank of America Merrill Lynch), que François Hollande stigmatisa longtemps - sera chargée des affaires économiques, bien qu'elle ait rédigé une tribune acerbe contre la politique économique de la France, pour le quotidien  L'Opinion (lien Le Point).
et Audrey Azoulay (ci-contre à droite), qui est n°2 du Centre national du cinéma et de l'image animée, à la culture.
Faouzi Lamdaoui sur la sellette 

Les Maghrébins d'origine
qui encadrent Hollande
Le conseiller du président de la République, Faouzi Lamdaoui, (à droite) chargé des questions d’Egalité et de Diversité, pourrait également quitter prochainement son poste. Selon l’Express, l’homme est en effet sous le coup d’une enquête préliminaire du Parquet de Paris pour "recel d’abus de bien sociaux" et "fraude fiscale". L’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscale (OCLCIFF) est chargé des investigations, lesquelles pouvant conduire au départ du conseiller de l’Elysée.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):