POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

jeudi 19 juin 2014

Après trop d'échecs,Montebourg ferait enfin ses cartons

Montebourg nie sa volonté de claquer la porte de Bercy

Son ego ne supporte plus aucune sujétion

Le flamboyant
a la queue basse
Le ministre de l'Economie "se dirige vers la sortie", selon "le Nouvel Observateur" du jeudi 19 juin. Mais Arnaud Montebourg nie, affirmant "être bien" au sein du gouvernement de Manuel Valls et attribuant les rumeurs sur sa démission "à tous ceux" que son interventionnisme agace.

"Il ne sait pas encore quand s'ouvrira la barrière", écrit l'hebdomadaire cette semaine dans un article-choc modestement intitulé "La bombe Montebourg" comme si le monde devait s'écrouler. Voilà déjà plusieurs semaines que le microcosme bruisse: "ses visiteurs, - députés, cadres de son courant ou simples conseillers -, ont compris que l'aventure avec Valls, celle qui s'est nouée fin mars lors du grand remaniement voulu à l'Elysée, reposait sur des bases trop fragiles pour aller à son terme".

Montebourg se sent dépossédé et placardisé
"De là à tout casser au premier obstacle venu...", nuance l'hebdomadaire des oligarques socialistes, qui s'interroge sur le moment que choisira le ministre pour entonner "le Chant du départ". "Avant l'été ou à la rentrée prochaine? Sur l'affaire Alstom, où il va jouer sa réputation, ou sur le budget 2015, qui mesurera bientôt son influence réelle ?"
Montebourg n'est pourtant pas le seul défaut de Hollande... Lien PaSiDupes

"Je suis là et j'y suis bien"

Les images sont trompeuses
"Il y a beaucoup de gens qui veulent que je démissionne et depuis longtemps, réplique le ministre, avec une luciditéinterrogé ce jeudi lors de l'ouverture du salon "Planète PME". Pourquoi? Parce que nous faisons à la fois des choses constructives et dérangeantes. Parce que nous changeons peu à peu le modèle économique de notre pays. Tous ceux qui aimeraient que tout cela s'arrête semblent être au rendez-vous, comme d'habitude. Mais moi je suis là et j'y suis bien".
VOIR et ENTENDRE les réactions à la rumeur:

#Tweetclash : #Montebourg, au revoir et Bercy ! par Lopinionfr


Michel Sapin, son collègue des Finances, a lui aussi réagi sur i-Télé
Selon eux, agir, c'est parler... "Arnaud Montebourg est un excellent ministre, sa place est au gouvernement. Il a une flamboyance, il a une manière d'être, une manière de parler qui est utile au sein de ce gouvernement, qui est utile au sein de la gauche parce que c'est aussi une manière de parler aux Français que les Français comprennent et apprécient". Il est tout aussi vrai que l'excellent Sapin va "faire 4 milliards d'euros d'économies supplémentaires en 2014," comme il le dit...
VOIR et ENTENDRE la nécrologie terne de Montebourg par Sapin: 

Montebourg a visiblement les boules
Reste que, la semaine dernière, le ministre de l'Economie a répondu d'un "oui" franc et définitif à un ami très proche qui lui demandait : "Alors, tu te casses ?"

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):