jeudi 14 décembre 2006

Volage et violent Montebourg.
Arnaud Montebourg, 44ans (né le 30 octobre 1962 à Clamecy, Nièvre), est issu d'un mariage mixte entre Michel, un fonctionnaire de l'administration fiscale, et d’une prof d'espagnol, Leïla Ould Cadi, membre d’une grande famille noble algérienne de la région d'Oran. Arnaud Montebourg, le roturier, se maria, en 1997 à l'abbaye cistercienne de Valmagne (ci-contre) , malgré sa future belle-mère, la marquise, avec Hortense de Labriffe, ancienne collaboratrice d'Édouard Balladur et de Philippe Douste-Blazy, aujourd'hui déléguée générale de l'API (Association des Producteurs Indépendants du cinéma français) et Secrétaire générale de Unicine (Union des Cinémas - France), tandis que Jérôme de Labriffe est Directeur à BNP Paribas. Ils sont parents de deux enfants: un garçon aîné, Paul, âgé de six ans et une fille, Adèle.
Il commença la girouette attitude en intégrant l'UNEF, ensuite au PS, et le club fabiusien Espace 89, puis, après avoir été élu avec le soutien de Laurent Fabius, il plante ce dernier pour créer le Nouveau Parti Socialiste (courant dans le PS) pour défendre son idée de VIème République qu'il laisse encore et rapidement tomber, il y a quelque mois, pour devenir enfin (pour l’instant…) le porte parole de Marie-sEGOlène Royal... Entre ces deux événements et à la différence de Dame Royal, il dit "NON" au Référendum pour le traité européen sans prendre part à la campagne socialiste. Et tout le comportement de ce m’as-tu-vu, qui a soif de reconnaissance, est ainsi, je conteste, je conteste mais je n’ai aucune suite dans les idées. Hormis, faire une carrière d’arriviste haineux, qui n'hésite pas à trahir pour avancer. D’où le pseudonyme de St-Just qui fait encore froid dans le dos.
Dans sa biographie il annonce qu’il est avocat à la cour d'appel de Paris (depuis 1990), fut Premier secrétaire de la Conférence du stage des avocats de Paris (1993), et élu député de Saône-et-Loire le 1er juin 1997, inscrit au groupe socialiste. Mais, pour se faire plus proche des exclus, sans démagogie aucune, ce roturier snobé et amer se pose en victime, comme la Maréchale Me-Voilà-M’As-Tu-Vue, et ne mentionne pas l’échec de sa tentative d’entrée à l'ENA, dont il n’est pas fier, et qui explique qu’il en veuille à tout ceux qui réussissent! On ne peut donc faire confiance en ce politicien instable et aigri, car son manque de probité et son opportunisme médiatique sont notoires.
Rien d’étonnant que ses amis du PS l’ont affublé du sobriquet de Savonarole, prêcheur dominicain austère et intransigeant du XV° siècle, qui fut excommunié par le pape. ( L’ambitieux angelot aux traits mous a quelque chose à prouver. C’est pourquoi il est mauvais comme la gale. Pour affirmer qu’il est un homme ? Il excelle à condamner quiconque lui déplaît et s'acharne comme une hyène ... galeuse.
Mais il a échoué dans son projet d’un Nouveau Parti Socialiste (NPS) et s’est tourné, volage, vers une femme, comme preuve de sa virilité. A eux deux, il espère donner naissance à la VI° République…
Ce serait donc la révolution annoncée par Dame Royal ?

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):